Razan et Raghid Alsous sont fiers de ce qu'ils ont accompli au Royaume-Uni | Crédit : Sertan Sanderson
Razan et Raghid Alsous sont fiers de ce qu'ils ont accompli au Royaume-Uni | Crédit : Sertan Sanderson

Lorsque Razan Alsous et sa famille sont arrivés au Royaume-Uni en 2014, ils ne savaient pas ce qu'allait être leur avenir dans ce nouveau pays. Quatre ans plus tard, ils détiennent l'une des entreprises fromagères à la croissance la plus rapide du Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, la région du Yorkshire est réputée pour son lait onctueux et crémeux et ses produits laitiers d'excellente qualité, dont le célèbre Wensleydale.

Au cours des dernières années, il y a eu un nouvel arrivant dans la longue liste des principales fromageries de la région. La Dama Yorkshire Cheese Company, fondée en 2014, est rapidement devenue l'un des principaux fournisseurs de halloumi, un fromage syrien, dans le pays.

Avec cinq sortes différentes de ce "fromage qui grince sous la dent", la petite entreprise de sept employés fournit désormais tout le territoire britannique, après avoir récemment signé un contrat avec Morrison's, l'une des principales chaînes de supermarchés britanniques.

Le fromage qui grince sous la dent made in Yorkshire lempire laitier de Razan Alsous se dveloppe trs rapidement  Crdit  Sertan SandersonUn fromage du Yorkshire récompensé de nombreuses fois 

Razan Alsous est le cerveau derrière ce petit mais puissant empire laitier. Elle et les membres de sa famille sont arrivés au Royaume-Uni en tant que réfugiés en 2014, fuyant la guerre civile en Syrie. Les premiers mois ont été difficiles. Ils ne savaient pas ce qu'elle allait faire dans le Yorkshire. Mais Razan et sa famille ont su faire de cette région leur maison. 

"Nous avons tout perdu en Syrie et nous sommes arrivés au Royaume-Uni avec rien d'autre que quelques valises et des vêtements. Nous ne connaissions presque personne ici, mais nous avions le sentiment qu'il fallait vraiment faire quelque chose. Et c'est ainsi qu'est née l’idée du fromage", raconte l'entrepreneuse à InfoMigrants.

Razan est fière de son succès. Son bureau est rempli de prix de fromages du monde entier. Quatre mois après la création de son entreprise en 2014, son fromage a remporté la médaille de bronze aux Trophées mondiaux des fromages. L'année suivante, la Dama Yorkshire Cheese Company a remporté la médaille d’or lors du même événement.

Ces dernières années, l'entreprise de cette Syrienne a connu un essor important. En plus de l'halloumi, Razan est sur le point d'étendre ses activités en proposant également du labneh, un fromage blanc du Moyen-Orient, ainsi que du chenklich, une sorte de fromage de brebis. 

Malgré un succès fulgurant, la jeune femme reste humble et n'oublie pas le chemin parcouru. "J'ai appris à faire du fromage sur internet. Ça a commencé comme une expérience dans ma cuisine. Mais ce que j’ai étudié m'a aussi aidée. J'ai fait des études de pharmacie et j'ai travaillé dans un laboratoire d'institut médical auparavant, je connais donc les questions d'hygiène et de sécurité", explique Razan.

Les rcompenses ne manquent pas dans le bureau de Razan Alsous  Crdit Sertan SandersonLes produits laitiers remplacent le poulet frit

Étape suivante de son parcours vers l'entrepreneuriat : demander conseil à un mentor, fourni par l'agence pour l'emploi, afin d'élaborer un plan d'entreprise. Razan a ensuite dû faire un petit emprunt de 2 500£ (environ 2 700€) pour lancer son entreprise en 2014.

"Le fait d’avoir un mentor, c'était génial. Il y avait beaucoup de hauts et de bas. Je me demandais souvent ce que je faisais, où j'allais, mais les conseils de mon mentor m'ont vraiment aidée à me concentrer. Et le petit emprunt nous a suffi pour commencer", confie-t-elle à InfoMigrants.

Sa première cuisine se trouvait dans un ancien restaurant de poulets frits appartenant à une amie. Avoir accès à une cuisine professionnelle n'a pas seulement été utile pour essayer de nouvelles recettes de halloumi. C'est une obligation légale pour toute entreprise qui travaille avec des produits laitiers. 

Razan a acheté une sorbetière industrielle que son mari Raghid, ingénieur en électronique, a transformée pour qu’elle réchauffe le lait au lieu de le refroidir.  

"Le Royaume-Uni est le plus grand consommateur de halloumi en Europe après Chypre. C'est devenu très à la mode ici. Et en Syrie, on en mange tous les jours au petit déjeuner. Nous aimons beaucoup ça. Nous avons donc l'impression que nous étions faits pour nous lancer dans ce secteur lorsque nous sommes arrivés ici", assure l'entrepreneuse. "Ce pays a besoin d'halloumi", ajoute fièrement son mari.

L o la magie opre  des centaines de litres de lait passent chaque jour par la cuisine de la Yorkshire Dama Cheese Company  Crdit  Sertan SandersonTesté et approuvé par la famille royale

À l'origine, les produits fromagers syriens n'étaient vendus qu'à la ferme et sur les marchés locaux. Mais trois ans plus tard, le succès de la Dama Yorkshire Cheese Company atteint même la famille royale : la princesse Anne a rendu visite aux nouveaux fromagers du Yorkshire pour constater par elle-même comment les réfugiés arrivent à faire de leurs difficultés des opportunités.

"Au début, j'étais très nerveuse à l’idée de cette visite, avoue Razan. Mais elle était très naturelle et nous a montré qu'elle connaissait beaucoup de choses sur le fromage. La visite n'était pas du tout formelle. En fait, c’était presque comme en famille."

La Princesse Anne a visit la Yorkshire Dama Cheese Company en 2017  Crdit  Sertan SandersonRazan veut être transparente sur son succès. Cependant, elle souhaite aussi que les gens sachent ce qu'elle et sa famille ont traversé. 

"La guerre était horrible. J'espère sincèrement que personne ne connaîtra la guerre comme nous l’avons connue. Vous pouvez faire face au manque d'électricité en utilisant des bougies pour la lumière. Vous pouvez faire face aux coupures d'eau en économisant de l'eau. Vous pouvez faire face à un manque de nourriture en conservant des légumes secs pour les faire tremper et les cuire. Mais le manque de sécurité n'est vraiment pas facile à gérer", explique la réfugiée syrienne.

"Nous avons refusé de quitter la Syrie pendant longtemps, jusqu'à cette explosion à côté du bureau de mon mari. Cela nous a vraiment choqué. C'est à ce moment-là que nous avons décidé de quitter la Syrie, de peur qu'un membre de la famille soit blessé". 

Grâce au travail de Raghid en Syrie, la famille avait déjà des visas pour se rendre au Royaume-Uni. Deux jours après l'explosion, le couple a quitté la Syrie avec leurs trois enfants pour commencer une nouvelle vie au Royaume-Uni. "Nous avons eu l'occasion de nous échapper et nous l'avons saisie."

Razan Alsous veut que les gens comprennent son parcours et elle parle ouvertement de chaque tape de son exprience  Crdit  Sertan Sanderson

 

Et aussi