Sajid Javid est le premier ministre de l'Intérieur britannique issu de l'immigration. Crédit : Reuters
Sajid Javid est le premier ministre de l'Intérieur britannique issu de l'immigration. Crédit : Reuters

Nommé en avril 2018, Sajid Savid est le premier ministre de l’Intérieur britannique issu de l’immigration. Ses parents originaires du Pakistan ont débarqué au Royaume-Uni au début des années 1960 sans un sou en poche. Un passé qui ne l'empêche pas de mener une politique migratoire ferme et de tenir des propos durs à l'égard des migrants qui tentent la traversée de la Manche.

Le ministre britannique de l’Intérieur a créé la polémique la semaine dernière, en mettant en doute le statut de demandeur d’asile des migrants qui risquent leur vie en tentant de traverser la Manche à bord d’embarcations de fortune.

"Si vous êtes un véritable demandeur d’asile, pourquoi n’avez-vous pas demandé l’asile dans le premier pays sûr où vous êtes arrivé ?", s’est interrogé Sajid Javid, lors d’une visite mercredi 2 janvier à Douvres. "Si vous arrivez au Royaume-Uni, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que vous ne réussissiez pas, parce-que nous devons briser cette filière", a-t-il ajouté.

Des parents originaires du Pakistan

Pourtant, Sajid Javid est lui-même un fils d’immigrés. Ses parents ont débarqué au Royaume-Uni au début des années 1960 sans un sou en poche, après avoir fui le Pakistan.

Installée dans un premier temps à Rochdale, près de Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), la famille déménage ensuite à Bristol (sud-ouest de l’Angleterre). Sajid Javid est élevé dans un deux pièces avec ses quatre frères et sœurs. Le père travaille comme chauffeur de bus, puis reprend un magasin de vêtements féminins.

Malgré un contexte difficile, le jeune homme entre à l’université puis fait carrière dans la banque, d’abord à la Chase Manhattan Bank, puis à la Deutsche Bank, et se tourne ensuite vers la politique en 2009.

Élu député de Bromsgrove (comté du Worcestershire, dans l’ouest de l’Angleterre) l’année suivante, il gravit rapidement les échelons au sein du parti conservateur, et ne cache pas son admiration pour Margaret Thatcher. En 2010, Sajid Javid est nommé ministre du Trésor puis occupera par la suite plusieurs postes ministériels, le dernier comme secrétaire d’État au logement, aux communautés et collectivités locales.

Premier ministre de l’Intérieur issu de l’immigration

Nommé fin avril 2018 par la Première ministre Teresa May, ce multimillionnaire de 49 ans est ainsi devenu le premier ministre de l’Intérieur issu de l’immigration. Il succède à Amber Rudd, qui a démissionné à la suite du scandale des Windrush, suscitant une vague d’indignation dans le pays.

Arrivés dès 1948 à Londres à bord du Windrush - premier bateau avec à bord des immigrants des Caraïbes - pour reconstruire le pays après la Seconde guerre mondiale, ces immigrés avaient obtenu le droit de rester indéfiniment. Mais ceux qui n’ont jamais réclamé de papiers d’identité en bonne et due forme se retrouvent aujourd'hui traités comme des immigrés illégaux, et courent le risque d’être expulsés.

Sajid Javid en visite à Douvres, le 2 janvier 2019. Crédit : ReutersDès sa prise de fonction, Sajid Javid a souligné devant les députés que la question le touchait personnellement du fait de ses propres origines. "Cela aurait pu être ma mère, mon père, mon oncle ou moi-même".

Le nouveau ministre de l’Intérieur est un visage du Royaume-Uni moderne et multiculturel. Son épouse Laura, avec qui il a quatre enfants, est chrétienne et pratiquante, contrairement à lui, de confession musulmane. Il considère que son héritage pakistanais "vient loin derrière" son identité britannique. Interrogé sur la question, le ministre de l’Intérieur répond qu’il a une "dette" vis-à-vis du Royaume-Uni. Sa loyauté ne va pas seulement au pays, dit-il, mais aussi au système de libre entreprise qui lui a permis de prospérer.

 

Et aussi