Joli Malki, une jeune réfugiée syrienne, a bouleversé le jury et le public de l'émission The Voice en Finlande avec son interprétation d'un titre de la chanteuse Adele. Crédit : Joli Malki / Facebook
Joli Malki, une jeune réfugiée syrienne, a bouleversé le jury et le public de l'émission The Voice en Finlande avec son interprétation d'un titre de la chanteuse Adele. Crédit : Joli Malki / Facebook

Une jeune réfugiée syrienne a fait forte impression lors du premier épisode de l’émission de télé-crochet The Voice en Finlande avec une interprétation poignante d’un titre de la chanteuse britannique Adele.

Ses références vont d’Elvis Presley à Queen en passant par Frank Sinatra, AC/DC ou encore Beyoncé… mais c’est sur un titre de la diva britannique Adele que Joli Malki a tiré les larmes de bon nombre de spectateurs et du jury de l’émission The Voice of Finland diffusée sur la chaîne Nelonen depuis le 4 janvier.

À 20 ans, cette Syrienne à la voix puissante s’est qualifiée sans encombre pour la suite de l’émission qui se déroule sur plusieurs semaines. Son interprétation de “Million Years Ago” d’Adele a fait l’unanimité et lui a valu une standing ovation, les larmes du jury et une pluie de compliments sur les réseaux sociaux.

“Je viens d’une famille syrienne très traditionnelle qui ne voulait pas vraiment me laisser être qui je voulais. J’avais beaucoup de problèmes avec eux, j’en souffrais beaucoup [...] Chanter est devenu un refuge, une manière de fuir le quotidien et d’être présente à la fois pour continuer de vivre”, explique la jeune femme dans un clip de présentation diffusé juste avant sa performance.

"Une douleur inqualifiable dans la voix"

C’est seule avec sa mère que Joli Malki a fui la Syrie au tout début de la guerre pour s’installer en Suède avant d’être rejointe par le reste de sa famille. Elle y passera huit ans puis déménage récemment en Finlande pour suivre son ex-compagnon.

“J'entends de la noirceur inqualifiable, une douleur sans nom au fond de votre voix et c'est une force extrêmement puissante”, lâche le membre du jury et chanteur Toni Juhana Wirtanen à l’issue de la prestation. Du même avis, le rappeur Redrama, un autre des quatre juges, interroge alors Joli Malki dont il ne sait rien : “Vous avez vécu beaucoup de choses dans votre vie, n’est-ce pas ?” Et de poursuivre : “Dans cette émission, j’ai souvent été touché depuis toutes ces années, mais jamais à ce point-là. Vous avez un talent très rare”.

Des mots qui ont convaincus la jeune femme de choisir le rappeur comme coach pour poursuivre l’émission. Elle montera de nouveau sur scène dans quelques semaines.

 

Et aussi