Papiers d'identité. Crédit : Pixabay
Papiers d'identité. Crédit : Pixabay

Le vol ou la perte de papiers d’identité sur la route de l’exil sont fréquents et ils peuvent avoir des conséquences dramatiques. Des coffres-forts numériques et d’autres astuces permettent de sauvegarder une copie de ses papiers d’identité en ligne.

Toutes les nuits, Sissoko dort avec ses papiers d’identité. "Je me promène toujours avec mes documents dans mon sac à dos", raconte-t-il. Un de ses amis, migrant à la rue comme lui, avait pris les mêmes précautions, mais il s’est fait dérober son sac pendant la nuit dans Paris.

Sissoko s’est déjà retrouvé sans aucun papier lui aussi. Le Malien de 31 ans, sauvé in extremis d’un naufrage en Méditerranée en 2016, a tout perdu en mer. "De toute façon, avant de monter sur les bateaux, nos documents avaient été confisqués par les passeurs qui nous fouettaient si on refusait de leur donner", explique-t-il.

Une fois arrivés en Europe, les migrants ne sont pas à l’abri non plus de perdre leurs papiers lors des démantèlements de campements ou bien à cause des intempéries. Or ces documents (actes de naissance, passeports, récépissés de demande d’asile…) sont précieux pour les migrants, ils constituent souvent les seules preuves de leur identité.  

Sarah Abdel Salam, référente du pôle asile de la Clinique juridique de l’EFB, reçoit fréquemment des personnes qui lui présentent des papiers d’identités ou des récépissés de demande d’asile mouillés, voire même en lambeaux. Certains sont tellement illisibles que leurs propriétaires ont décidé de les jeter eux-mêmes à la poubelle. "Surtout pas !", recommande Sarah Abdel Salam. "Il faut les garder même s’ils sont abîmés, mais surtout il faut les avoir photocopiés ou scannés avant que cela arrive".

>> À lire sur InfoMigrants : Pourquoi les migrants traversent la Méditerranée sans gilets de sauvetage ?

Où sauvegarder des copies de ses papiers ?

Pour sauver des copies des papiers avant qu’ils ne soient abîmés ou volés, il existe surtout des "coffres-forts numériques". Ce sont des espaces de stockage sécurisés sur internet. Ils permettent d’enregistrer des documents après les avoir scannés puis téléchargés.

Reconnect est l’un d’entre eux. Il est gratuit et a été spécialement conçu pour venir en aide aux personnes à la rue. Il est accessible en plusieurs langues dont l’arabe, l’anglais et le russe. Pas besoin d’adresse mail. En revanche il faut s’inscrire auprès d’un relais Reconnect pour pouvoir y accéder la première fois. Les adresses des relais sont disponibles sur leur site. Une fois inscrit, il sera possible de consulter ce coffre-fort numérique depuis son smartphone, avec l’assurance que personne d’autre n’aura accès à cette boîte. En France plus de 200 structures sociales, dont le Secours populaire, la Croix-Rouge, et le Samu social de Paris proposent ce service.

Plusieurs villes de France proposent elles aussi l’accès à des coffres-forts numériques. L’inscription se fait par le biais du centre communal d’action sociale (CCAS) de ces municipalités. Angers dans la région Pays-de-la-Loire, Rennes en Bretagne, ou encore Meudon en Île-de-France ont déjà lancé ce service. Marseille l’expérimente et Le Mans teste un outil similaire à partir du printemps. Réservé pour le moment à un public de sans-abri suivi par la municipalité, la ville envisage de le rendre accessible à d’autres personnes vulnérables dont les migrants.

Enfin, plus complexe mais accessible sans passer par une association ou une mairie, Digiposte (site web et sous forme d’application), permet aussi de stocker ses papiers importants dans une boîte en ligne spécialement dédiée.

>> À lire sur InfoMigrants : Paris : des photos d’identité gratuites pour les migrants

Le plus simple : prendre en photo et utiliser sa boîte mail

Autre solution plus simple mais pas aussi sécurisée : la boîte mail peut servir d’espace de stockage. Il est judicieux dans l’urgence de s’envoyer ses documents scannés ou tout simplement pris en photo sur sa propre boîte mail, en les ajoutant en pièces jointes d’un message que l’on s’envoie à soi-même.

Si on souhaite sauver ses documents en meilleure qualité qu’en les prenant en photo, il est possible d’utiliser des applications à télécharger gratuitement sur les smartphones pour scanner ses documents avec son téléphone portable. C’est le cas de HP Smart. L’application possède une option qui permet aussi de s’envoyer les fichiers scannés directement sur le mail. Il en existe d’autres.

Des copies bien précieuses

Si la copie d’un papier d’identité, d’une lettre, ou d’un récépissé prouvant les démarches de demande d’asile et de carte de séjour n’ont pas la même valeur juridique que les originaux, elles sauvent toutefois de situations compliquées, précise Sarah Abdel Salam. Les copies contiennent des numéros de référence qui peuvent permettre aux administrations de retrouver la trace des dossiers.

L’élève avocate se souvient d’un cas où un migrant qui avait perdu la totalité de ses papiers ne pouvait même pas entrer dans un commissariat pour en déclarer la perte. "La police lui demandait de présenter un papier prouvant son identité. S’il avait eu ne serait-ce qu’une copie, ils l’auraient au moins laissé entrer", conclut-elle.

 

Et aussi