FOCUS

Le Ghana fût l'un des principaux lieux de départ de la traite des esclaves, du XVe au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, le gouvernement ghanéen lance une vaste campagne pour attirer sur son territoire les descendants de ces hommes et femmes arrachés de force à leurs terres et réduits à l'état de marchandises. L'année 2019 a été baptisée "année du retour", et plusieurs centaines de personnes ont déjà franchi le pas, notamment de nombreux Afro-Américains.

Reportage de nos confrères de France 2 Marc De Chalvron, Antoine Husser et Sylvain Barral.

Une émission préparée par Patrick Lovett et James Vasina.

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi