©REUTERS/Leonhard Foeger | C'est le ministre de l'Intérieur autrichien, Herbert Kickl qui voudrait baisser les salaires des demandeurs d'asile à 1,50 euro de l'heure.
©REUTERS/Leonhard Foeger | C'est le ministre de l'Intérieur autrichien, Herbert Kickl qui voudrait baisser les salaires des demandeurs d'asile à 1,50 euro de l'heure.

En Autriche, le ministre de l’Intérieur, le controversé Herbert Kickl, membre du parti d'extrême droite, le FPÖ, veut abaisser la rémunération des demandeurs d’asile à 1,50 euro de l’heure. Actuellement, elle varie entre trois et cinq euros de l’heure. Des discussions sont en cours, mais Herbert Kickl a d’ores et déjà reçu le soutien du chancelier conservateur, Sebastian Kurz. Un soutien de poids alors que l’opposition est vent debout contre cette mesure. Reportage de notre correspondante Isaure Hiace.

REP 2'30 Internat 26-04-19


Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi