Le parvis de la gare de Vérone en Italie. Crédit : Google street view
Le parvis de la gare de Vérone en Italie. Crédit : Google street view

La police italienne a annoncé, jeudi, avoir trouvé sept migrants dans le wagon-citerne d'un train de marchandises arrivé en gare de Vérone en provenance de Serbie.

Cinq Afghans, un Marocain et un Iranien ont été retrouvés, jeudi 16 mai, au fond du wagon-citerne d’un train de marchandises à la gare de Vérone dans le nord de l’Italie.

Les sept migrants ont pu être trouvés lorsque l'un d'eux a appelé à l'aide sur le numéro 112 d'urgence, transféré à la police ferroviaire de Vérone. Pendant plus de 40 minutes, un opérateur est resté en contact avec les migrants par téléphone "afin de localiser la position du train et de s'assurer du bon état de santé" des personnes se trouvant à bord, a précisé la police dans un communiqué.

Les pompiers, qui ont pu intervenir à la mi-journée, ont découvert à l'intérieur du wagon-citerne le groupe de sept jeunes hommes dont six âgés de 20 à 25 ans. L'Iranien est probablement mineur. Aucun transfert à l'hôpital n'a été nécessaire. Tous ont été conduits au poste de police pour être identifiés et interrogés.

Le train de marchandises qui transportait des céréales destinées à l'alimentation animale était arrivé de Serbie dans la matinée, via la Slovénie. Sa destination finale était Poggio Rusco, près de Mantoue dans le nord du pays.

 

Et aussi