L'autoroute aux abords de Calais. Crédit : InfoMigrants (archive)
L'autoroute aux abords de Calais. Crédit : InfoMigrants (archive)

Un migrant érythréen est mort lundi soir, fauché par une voiture sur l’autoroute, juste après avoir sauté d’un camion en marche près de Calais, ont annoncé les autorités françaises.

Un homme - "a priori" Érythréen - est mort lundi 20 mai, happé par une voiture sur l’autoroute A16 après avoir sauté d’un camion en marche, a annoncé mardi le parquet de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais, dans le nord de la France.

Selon les pompiers, le drame s’est produit à Guemps vers 23h30, sur l’autoroute reliant Calais à Dunkerque. Le corps du défunt a été emmené à l'institut médico-légal de Lille pour autopsie. 

C’est le seul migrant qui a trouvé la mort sur l’autoroute, en 2019, dans le Calaisis. Néanmoins, début mars, un migrant d'une vingtaine d'années avait été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire dans la remorque d'un poids lourd stationné au port de Calais. 

>> À (re)lire sur InfoMigrants : Un migrant irakien retrouvé caché dans un cercueil pour traverser le tunnel sous la Manche

Selon la préfecture de Calais, 18 migrants sont morts en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018.

Aujourd’hui, ils seraient près de 350 exilés à vivre dans la région de Calais, toujours selon les chiffres de la préfecture.

 

Et aussi