REUTERS/Philippe Wojazer | Des mains nouées, des mains solidaires: la fresque de Saype sur le Champ-deMars symbolise la journée d'action du 15 juin organisée par la Mairie de Paris et plusieurs associations en soutien aux migrants et réfugiés.
REUTERS/Philippe Wojazer | Des mains nouées, des mains solidaires: la fresque de Saype sur le Champ-deMars symbolise la journée d'action du 15 juin organisée par la Mairie de Paris et plusieurs associations en soutien aux migrants et réfugiés.

En prélude à la Journée mondiale des réfugiés qui aura lieu le 20 juin, la ville de Paris a organisé samedi un rassemblement de plusieurs associations d'aides aux exilés. Une façon de soutenir et de mettre en lumière l'action des associations engagées auprès des migrants. Tout au long de la journée, animations, activités solidaires ou tables rondes ont eu lieu sur le Champ-de-Mars près de la tour Eiffel et une gigantesque fresque a été dévoilée.

Une cinquantaine d'associations étaient présentes à ce rassemblement de solidarité pour les réfugiés qui arrivent à Paris. Parmi elles, France Terre d'asile qui a tenu à joindre l'utile à l'agréable en faisant venir des danseurs de capoeira. « On organise cette opération pour montrer que l'on peut s'amuser dans un processus d'intégration, nous explique Hugo Repeto de France Terre d'asile. L'idée, c'est de montrer que l'on peut se rassembler en faveur de l'inclusion, de l'intégration ».

Un groupe de jeunes exilés participent à l'événement. Ils sont formés à un art martial par l'association Kaolia. Le kuan kido aide les jeunes mineurs à reprendre confiance en eux après un long périple, selon leur entraîneur. Quand ils arrivent après une difficile traversée, ils sont refermés sur eux-mêmes, nous explique leur entraîneur, champion du monde de kuan kido. Faire ce sport les aide à reprendre confiance en eux ! »

C'est la deuxième édition de cette journée de solidarité avec les migrants et les réfugiés. L'occasion aussi pour les Parisiens de contacter les associations qui travaillent à leurs côtés pour faciliter leur accueil et leur intégration. « Nous, (mairie) de Paris soutenons ce mouvement de la société civile, ce mouvement citoyen, ce mouvement des associations parce que nous sommes une ville refuge. Paris incarne au plus haut niveau les valeurs de la République française, de liberté, d'égalité, et de fraternité », nousexplique Dominique Versini.

Le 20 juin, la Maire de Paris va inaugurer la Maison des réfugiés dans le 14ème arrondissement. Un lieu ressource où les exilés pourront avoir toutes les informations utiles à leur insertion à la société française.

Ce samedi a aussi été dévoilée officiellement la fresque monumentale de l'artiste Saype. Une oeuvre de 15 000 m2 en hommage à l'association SOS Méditerrranée qui vient en aide aux embarcations en difficulté.

► À lire aussi : une fresque géante en hommage à SOS Méditerranée sur le Champ-de-Mars

À écouter aussi : Ralph Uwizeyimana s'apprêtait à passer le bac ce lundi 17 juin dans le lycée de Sarreguemines en Moselle où il est scolarisé. Mais le jeune garçon de 17 ans et sa mère ont été expulsé en Belgique.

Your browser does not support the audio element.


Eric FEFERBERG  AFP Oeuvre de lartiste franais Saype cette fresque en hommage  lONG SOS Mditerrrane se dploie sur le Champ de Mars  Paris
Eric FEFERBERG / AFP | Oeuvre de l'artiste français Saype, cette fresque en hommage à l'ONG SOS Méditerrranée se déploie sur le Champ de Mars, à Paris.

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi