REUTERS/Ben Nelms | Une photo d'Alan et de son frère Galip; des fleurs sont déposées pour leur rendre hommage au domicile de sa tante en Colombie britannique, le 3 septembre 2015.
REUTERS/Ben Nelms | Une photo d'Alan et de son frère Galip; des fleurs sont déposées pour leur rendre hommage au domicile de sa tante en Colombie britannique, le 3 septembre 2015.

En 2015, l'image d'Aylan Kurdi, un enfant syrien dont le corps sans vie avait été photographié sur une plage turque après sa mort, avait fait le tour du monde. Son histoire fait désormais l'objet d'un film "Aylan baby: Sea of Death". Mais la famille Kurdi s'insurge : personne ne l'a prévenue et aucune autorisation n'a été demandé. La tante du petit garçon, qui vit maintenant au Canada, juge la situation inacceptable.

Avec notre correspondant à Montréal, David Savoie

Bouleversée et choquée, Tima Kurdi, la tante du petit Aylan Kurdi retrouvé mort sur une plage turque en septembre 2015, affirme que la situation la blesse. Le tournage du film Aylan Baby: Sea of Death s’est amorcé sur des plages de Turquie. La famille affirme que personne ne l'a contactée.

Le père d'Aylan, qui vit en Irak, l’a annoncé à Tima Kurdi qui se dit troublée. Elle a publié un livre sur les circonstances qui ont mené à la noyade du petit garçon, mais elle a jusqu’à maintenant rejeté toute offre de transposer le récit au cinéma.

Informations erronées

Sur les réseaux sociaux, le directeur du film Omer Sarikaya a déjà mis en ligne une bande-annonce et a vanté l’arrivée d’une des stars, l’Américain Steven Seagal.

La tante d’Aylan Kurdi est encore plus choquée par les informations erronées dans ces publications. Le nom du petit garçon n’est pas le bon, ni son âge au moment de son décès. De nombreux internautes ont tout de suite fait savoir qu’ils étaient outrés par le tournage de ce film.

Pour sa part, le directeur a affirmé que l’histoire s’inspirait seulement de la vie d’Aylan Kurdi, mais que ce n’était pas un film à propos du petit garçon. Il a invité les membres de la famille Kurdi à le visionner lors de la première.

Canada: la famille du petit Alan a été accueillie à Vancouver

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi