Des migrants et des réfugiés dans un camp à Bihac, en Bosnie. Crédit : ARCHIVE/EPA/FEHIM DEMIR
Des migrants et des réfugiés dans un camp à Bihac, en Bosnie. Crédit : ARCHIVE/EPA/FEHIM DEMIR

Deux hommes, identifiés comme des migrants, ont été retrouvés morts dans le canton de Bihac, en Bosnie, une région où 5 000 personnes sont actuellement en transit, a-t-on appris jeudi. Selon un témoignage, l’un d’eux se serait endormi sur une voie ferrée et aurait été écrasé par un train.

Dans le canton de Bihac, région du nord-ouest de la Bosnie frontalière de la Croatie, deux migrants ont été retrouvés morts ces derniers jours. "Une personne a été heurtée cette nuit par un train à Bihac et le cadavre d'une autre personne a été retrouvé mercredi dans une maison en construction à Velika Kladusa (près de Bihac)", a déclaré, jeudi 1er août, à l'AFP un porte-parole de la police régionale Ale Siljdedic.

“La personne retrouvée à Velika Kladusa a des blessures à la tête, mais on saura après l'autopsie s'il s'agit d'une agression ou d'un accident", a précisé le porte-parole. Selon un témoignage, le migrant écrasé par le train se serait endormi sur des rails. Il est fréquent que des migrants se déplacent le long des rails de chemin de fer.

Si la nationalité de ces deux hommes n'a pas encore été déterminée, les policiers ont affirmé supposer qu’il s’agissait de migrants, dans ce canton où près de 20 000 arrivées ont été recensées depuis le début de l'année. “Depuis un mois, nous enregistrons au moins une centaine de nouveaux migrants tous les jours", affirmé la police. Parmi ces nouveaux arrivants, ils notent une majorité de Pakistanais et d’Algériens venant de Serbie ou du Monténégro.

>> À lire : Dans les Balkans, la situation désespérée des migrants

Quelque 5 000 migrants se trouvent actuellement dans le canton de Bihac. Parmi ce total, environ 3 500 ont été placés dans des centres d'accueil et les autres sont dans des logements privés ou en mouvement, a précisé la police.

Par ailleurs, dans la nuit de lundi à mardi, un autre migrant, d'origine algérienne, a été agressé par plusieurs personnes sur un parking à Tuzla, dans le nord-est du pays. Il est par la suite décédé à l'hôpital, selon la police. Deux personnes soupçonnées de l'avoir poignardé ont été arrêtées.

Depuis 2018, plus d’une dizaine de migrants sont morts dans la région, principalement lors d’accidents.


 

Et aussi