Le Mare Jonio. Capture d'écran Twitter
Le Mare Jonio. Capture d'écran Twitter

Le navire humanitaire Mare Jonio, du collectif de gauche Mediterranea, a repris du service. Après avoir été immobilisé pendant deux mois en Italie, le bateau est arrivé ce week-end dans la zone de secours (SAR zone) au large de la Libye. Un autre bateau allemand, baptisé Eleonore, est également présent.

Depuis le 26 août 2019, le Mare Jonio, le navire humanitaire du collectif Mediterranea, est présent au large des côtes libyennes, dans la zone de détresse (SAR zone). "Nous sommes de retour là où nous devons être", a tweeté le collectif. 

Parti quatre jours plus tôt, le 22 août, au coucher du soleil, le navire avait quitté le port sicilien de Licata pour retourner en Méditerranée centrale et secourir les migrants en détresse.

Le Mare Jonio, au large des côtes libyennes, le 26 août 2019. Crédit : Marine TrafficUn autre bateau, l'Eleonore, de l'ONG Mission Lifeline, est également présent dans la zone de secours. Ce nouveau bateau mesure 20 mètres de long et bat pavillon allemand. "L'ONG Lifeline est en mer avec nous, soutenant cette mission à bord de leur propre voilier", a indiqué dans un communiqué le collectif Mediterranea.

Eleonore a effectué un premier sauvetage, lundi 26 août, au large de la Libye. Un peu plus de 100 personnes ont été secourues. 

Le Mare Jonio et l'Eleonore prennent la suite de l’Ocean Viking. Après plus de dix jours d'attente, un accord européen de répartition avait finalement autorisé le débarquement des 356 personnes qui étaient à bord du navire de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF). L'Ocean Viking, qui est sorti de la zone de détresse, fait actuellement route vers le nord pour se réapprovisionner et changer d'équipage.

Le bateau humanitaire Eleonor est présent au large de la Libye, le 26 août 2019. Capture d'écran Vessel Finder

 

Et aussi