RFI/Alice Pozycki | Le camp pour migrants de Grande-Synthe dans la banlieue Nord de Dunkerque, le 21 janvier 2016.
RFI/Alice Pozycki | Le camp pour migrants de Grande-Synthe dans la banlieue Nord de Dunkerque, le 21 janvier 2016.

Le tribunal administratif de Lille a ordonné l'expulsion de plus d'un millier de migrants vivant dans un gymnase dans la commune de Grande-Synthe dans la banlieue Nord de Dunkerque. Il répond ainsi à la requête de la Mairie, qui avait ouvert cette structure en décembre dernier. Au sein du campement où vivent en majorité des Kurdes irakiens et iraniens, depuis quelques jours chacun se prépare, les associations et les exilés, à l'expulsion annoncée des lieux. Reportage.



Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi