FOCUS

Dans le camp de Zaatari en Jordanie, le plus grand camp de réfugiés du Moyen-Orient, les conditions de vie restent difficiles. Mais grâce au football, les dizaines de milliers d’enfants traumatisés par la guerre en Syrie commencent à retrouver l’espoir. Sous l'impulsion du prince Ali de Jordanie, des organisations caritatives ont construit des terrains de football, afin de leur offrir une éducation sportive. Garçons comme filles attendent désormais chaque entraînement avec impatience. Reportage.

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi