Photo d’archive du navire espagnol Open Arms au large de l’île italienne de Lampedusa. Crédit : Picture-alliance/dpa/F.Bungert
Photo d’archive du navire espagnol Open Arms au large de l’île italienne de Lampedusa. Crédit : Picture-alliance/dpa/F.Bungert

InfoMigrants a appris que l’Open Arms était de retour en Méditerranée après avoir été immobilisé par la justice italienne depuis le mois d’août. Le navire humanitaire fait face, toutefois, à des conditions météo difficiles retardant son arrivée sur la zone de secours au large de la Libye.

Il s’agit du seul navire humanitaire actuellement actif en Méditerranée : l’Open Arms de l’ONG espagnole éponyme a repris la mer, a-t-on appris jeudi 3 octobre. Le navire, qui était immobilisé en Sicile par la justice italienne depuis plus de six semaines, fait route vers la zone de sauvetage se trouvant dans les eaux internationales au large de la Libye.

“Nous sommes bel et bien de retour en mer !”, s’est réjouie une porte-parole d’Open Arms, contactée par InfoMigrants. “En revanche, nous ne savons pas encore quand le navire arrivera dans la SAR Zone. La météo est extrêmement mauvaise en ce moment, nous faisons face à une grosse tempête qui nous oblige à reconsidérer nos déplacements”, explique-t-elle.

>> À (re)écouter : L’interminable errance des migrants de l’Open Arms

L’Open Arms était retenu et mis sous séquestre par l’Italie depuis le 20 août. Cette immobilisation en Sicile a eu lieu après le débarquement de 83 migrants secourus, plus tôt, en mer Méditerranée.

Le navire espagnol avait déjà été bloqué deux fois : au mois de janvier 2019 à Barcelone par les autorités espagnoles et au printemps 2018, quand le bateau avait été placé un mois sous séquestre en Italie.

>> À (re)lire : Mer Méditerranée : quels sont les navires humanitaires qui font face à la justice ?

L'Alan Kurdi prêt à reprendre la mer

L'Open Arms pourrait bientôt être rejoint par l'Alan Kurdi, de l’ONG Sea Eye. Dans un tweet, son directeur laisse entendre que son navire pourrait aussi bientôt reprendre la mer. “Bon vent à nos amis de l’Open Arms, ça fait plaisir de vous revoir en action. Nous espérons pouvoir vous suivre dans 10 jours avec le Alan Kurdi”, a-t-il écrit.

Actuellement en escale technique et en ravitaillement au port de Marseille, l’Ocean Viking de l'ONG SOS Méditerranée devrait également reprendre du service prochainement. Il s’agissait jusqu’à présent du seul navire humanitaire qui n'était pas bloqué par la justice. Environ 200 personnes ont été secourues lors de sa dernière opération de sauvetage fin septembre.

>> À (re)lire : Un 4e sauvetage pour l’Ocean Viking, plus de 200 migrants à bord

 

Et aussi