L'Ocean Viking en escale à Marseille. Crédit : SOS Méditerranée
L'Ocean Viking en escale à Marseille. Crédit : SOS Méditerranée

L’Ocean Viking des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières a repris du service jeudi soir. Le navire humanitaire a quiité Marseille et se dirige vers la zone de secours au large de la Libye qu’il devrait atteindre dans quelques jours.

Deux navires humanitaires font désormais route vers la zone de sauvetage au large de la Libye : l’Open Arms et l’Ocean Viking. Ce dernier a pris la mer dans la soirée du jeudi 3 octobre.

 “Ce soir à 22h, l'Ocean Viking a quitté Marseille pour retourner sauver des vies en mer. Six ans jour pour jour après le naufrage de Lampedusa, les capacités de sauvetage en Méditerranée centrale font plus que jamais défaut”, a tweeté SOS Méditerranée.

Après six jours d’escale technique au port de Marseille, l’Ocean Viking entame sa troisième mission. Plus de 650 personnes ont été secourues lors des deux précédentes.

Plus tôt dans la journée, InfoMigrants a appris que l’Open Arms de l’ONG espagnole éponyme était également de retour en mer après avoir été immobilisé par la justice italienne depuis la fin août.

Un troisième navire humanitaire, l’Alan Kurdi de l’ONG Sea Eye, a aussi laissé entendre qu’il pourrait bientôt reprendre la mer. “Bon vent à nos amis de l’Open Arms, ça fait plaisir de vous revoir en action. Nous espérons pouvoir vous suivre dans 10 jours avec le Alan Kurdi”, a tweeté, jeudi, le directeur de l’ONG, Gorden Isler.

>> À (re)lire : Mer Méditerranée : quels sont les navires humanitaires qui font face à la justice ?

 

Et aussi