Dans son cabinet de Palerme, le docteur Antonietta Lazarone aide les migrants torturés en Libye à étoffer leur dossier de demande d'asile.

Dans son cabinet de Palerme, le docteur Antonietta Lazarone aide les migrants torturés en Libye à étoffer leur dossier de demande d'asile. Elle est assistée d'une psychologue. Reportage de France 24.

À Palerme, en Italie, un cabinet médical s’est spécialisé dans le traitement des blessures de migrants africains torturés en Libye. La correspondante de France 24 est allée à la rencontre du docteur Antonietta Lazarone, dont la clientèle est composée d’hommes et de femmes majeurs, mais aussi de mineurs isolés.

"La plupart d'entre eux présentent des cicatrices aux jambes. Souvent, en Libye, ils sont frappés avec des bâtons électrifiés. On retrouve aussi des traces de blessures à l'arme blanche ou d'armes à feu", liste Antonietta Lazarone. Pour traiter les traumatismes subis, elle reçoit les patients en compagnie d’une psychologue.

L’examen par un médecin est une des premières étapes du parcours de ces demandeurs d’asile. Si le docteur juge que des tortures ont eu lieu, elle délivre un rapport médico-légal qui atteste des tortures subies. Ce document appuie la demande d'obtention du statut de réfugié.

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi