Un jeune Tunisien sur une plage de Zarzis, en Tunisie, en 2011. Crédit : InfoMigrants
Un jeune Tunisien sur une plage de Zarzis, en Tunisie, en 2011. Crédit : InfoMigrants

Tunis a annoncé mardi avoir secouru 89 migrants dans un bateau en déroute qui tentait de rejoindre l'Europe depuis la Libye. Neuf femmes et neuf enfants se trouvaient à bord.

Le ministère tunisien de la Défense a annoncé mardi 16 octobre avoir sauvé en mer 89 migrants, dont neuf femmes et neuf enfants. Ces personnes – 87 originaires d’Afrique subsaharienne et deux Tunisiens - se trouvaient dans un bateau en déroute et tentaient de rejoindre l'Europe depuis la Libye.

Les migrants ont indiqué être partis du port de Zouara, dans l'ouest libyen, haut lieu des départs clandestins vers les côtes italiennes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a secouru une embarcation qui dérivait au large du sud tunisien, signalée par les employés d'une plate-forme pétrolière. Soixante-quatorze personnes, tous des hommes, dont certains mineurs, ont été sauvés.

Dimanche matin, un autre bateau pneumatique avec 102 personnes à bord, dont quatre femmes enceintes et neuf enfants, a par ailleurs été repéré alors qu’il se trouvait en situation de détresse au large, là encore, de la Libye.

L'Ocean Viking a pu reprendre la route en direction de la zone de recherche et de sauvetage (SAR zone) mercredi après-midi après avoir débarqué à Tarente, dans le sud de l’Italie, les 176 migrants secourus en mer le week-end dernier.


 

Et aussi