Cet homme fait partie des 37 migrants secourus le 26 septembre 2019 par les garde-côtes espagnols au large des îles Canaries (archive). Crédit : Reuters
Cet homme fait partie des 37 migrants secourus le 26 septembre 2019 par les garde-côtes espagnols au large des îles Canaries (archive). Crédit : Reuters

Trente-trois personnes ont été secourues au large des Canaries dimanche par les services espagnols de sauvetage en mer. Repérés depuis un avion en début d'après-midi, les migrants ont été amenés au port de Los Cristianos, au sud de Tenerife, dans la nuit.

L'embarcation, partie des côtes marocaines avec 33 personnes à son bord, a été localisée dimanche 20 octobre en début d'après-midi à 150 kilomètres au sud de l'île Grande Canarie par le Salvamento Marítimo, l’organisation civile espagnole chargée du secours en mer. 

À la demande de Centre de coordination et de sauvetage des Canaries, un avion de l'Armée de l'Air est parti de la base aérienne de Gando, sur l'île de Grande Canarie, pour repérer l'embarcation et contrôler ses mouvements jusqu'à l'arrivée d'un navire de sauvetage du Salvamento Marítimo.

Deux enfants à bord

Arrivés en début de soirée sur place, les services espagnols de sauvetage en mer ont transbordé les 33 migrants à bord de leur navire puis les ont débarqués vers minuit au port de Los Cristianos, au sud de Tenerife, la plus grande île de l'archipel espagnol des Canaries. 

Selon les autorités, deux enfants, huit femmes et 23 hommes originaires d'Afrique subsaharienne se trouvaient à bord de l'embarcation. Sur Twitter, le Centre de coordination des urgences et de la sécurité, du gouvernement des Canaries, 1-1-2 Canarias, a précisé ce lundi 21 octobre au matin que tous étaient en bonne santé. 

Augmentation des arrivées d'embarcations aux Canaries

Le 17 octobre, 50 migrants, dont 12 mineurs, étaient déjà arrivés sur les côtes de l'île de Lanzarote à bord de deux embarcations distinctes, selon l'agence Europapress

Entre janvier et la mi-septembre, d'après les chiffres du ministère de l'Intérieur, 831 migrants en situation irrégulière étaient arrivés sur les côtes des îles Canaries, soit 37 % de plus que l'année précédente. Sur la même période, 63 embarcations sont arrivées aux Canaries ou ont été secourues par les services de sauvetage espagnols, soit le double par rapport à 2018. 

 

Et aussi