Camions à Calais en direction du Royaume-Uni. Crédit : Reuters (Archive)
Camions à Calais en direction du Royaume-Uni. Crédit : Reuters (Archive)

Quelque 28 migrants, dont des mineurs, ont été retrouvés depuis samedi dans plusieurs camions en partance de Calais et du nord de la Belgique vers le Royaume-Uni. La plupart sont Afghans, Irakiens et Érythréens. L’un des transporteurs avait caché les migrants sous un trappe verrouillée, derrière des poulets surgelés.

Huit migrants afghans, dont quatre mineurs ont été hospitalisés à Calais après avoir été retrouvés dimanche 27 octobre en état de "légère hypothermie" dans un camion frigorifique dans le port de cette ville du Pas-de-Calais.

Ils étaient cachés derrière des poulets surgelés, dans le double fond de la cellule frigorifique qui se trouvait sous une trappe.

Ils ne pouvaient pas s’échapper en cas de problème

La trappe était verrouillée de l'extérieur, un dispositif extrêmement dangereux puisque les personnes transportées ne pouvaient pas s’échapper seules en cas de problème.

La semaine dernière, trente-neuf migrants vietnamiens sont morts piégés dans des conditions similaires, dans un camion frigorifique dont le conteneur était arrivé de Zeebruges jusqu’à Londres.

Dimanche, le petit camion de 3,5 tonnes qui transportait les migrants afghans, a été contrôlé au moment d’embarquer sur un ferry à destination du Royaume-Uni. "Tout le contenant n'était pas rempli, ce qui prouve bien que ce n'était pas un véritable transport de marchandises", a indiqué une source judiciaire.

>> À lire sur InfoMigrants : Camion charnier à Londres : l’angoissante attente des familles vietnamiennes

Vingt migrants découverts à bord de deux camions en Belgique

La veille, vingt migrants ont été découverts dans deux camions en route pour le Royaume-Uni depuis la Belgique. Ils ont tous été retrouvés en bonne santé.

Le premier véhicule transportait onze personnes, dont des femmes et des enfants d'origine africaine, a priori érythréenne, a précisé le parquet du Limbourg. Le chauffeur a découvert ces passagers clandestins lors d’un arrêt technique dans un garage de Saint-Trond, situé à proximité de la frontière avec l’Allemagne (environ 65 km à l'est de Bruxelles).

Par ailleurs, la police a trouvé samedi matin neuf hommes se disant de nationalité irakienne. Ils étaient cachés dans un camion qui circulait sur une voie rapide à Bruges en direction du port de Zeebruges, a indiqué le parquet de Flandre occidentale. Les policiers sont intervenus après avoir été avertis de la présence de migrants dans ce camion.

 

Et aussi