Des camions sur une autoroute en Belgique. Crédit : Imago Images/Belga
Des camions sur une autoroute en Belgique. Crédit : Imago Images/Belga

La police belge a découvert mercredi douze migrants en vie dans un camion réfrigéré sur une aire d’autoroute dans le nord de la Belgique. Une enquête a été ouverte pour déterminer la route que ces migrants voulaient emprunter et comprendre comment ils ont pu monter à bord du véhicule à l’insu du conducteur.

Douze migrants, dont onze Syriens et un Soudanais, ont été découverts par la police belge dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 octobre alors qu’ils se cachaient dans un camion réfrigéré parmi des fruits et légumes. Selon la porte-parole de la police, Sarah Frederickx, les 12 hommes “sont en bonne santé”. Ils ont été emmenés au bureau des services d’immigration de la ville d’Antwerp dans le nord de la Belgique.

>> À (re)lire : Une trentaine de migrants découverts dans des camions en Belgique et à Calais

C’est le conducteur du camion, un ressortissant polonais, qui a donné l’alerte, soupçonnant que des passagers clandestins se trouvaient à bord après avoir remarqué que le cadenas de sa remorque avait été cassé. L’homme avait passé la nuit près de la petite ville de Turnhout, sur une aire de l’autoroute E34 reliant Antwerp aux Pays-Bas.

Les autorités ne savent pas encore quelle était la destination finale des migrants. Une enquête a été ouverte par le bureau du procureur d’Antwerp pour retracer leur parcours migratoire et pour déterminer comment ils ont réussi à monter à bord du camion à l’insu du conducteur.

Des camions frigorifiques pour mieux se cacher

Il n’est pas rare que la police belge découvre ainsi des migrants dissimulés dans des camions à destination du Royaume-Uni. Toutefois, les dangers de cette pratique ont pu une nouvelle fois être constatés avec la découverte macabre des 39 corps de migrants vietnamiens, la semaine dernière, dans un conteneur de transport réfrigéré dans le sud-est de l’Angleterre. Le camion venait de passer par le port de Zeebrugge en Belgique.

>> À (re)lire : La Belgique, territoire privilégié des réseaux de trafiquants de migrants

Les migrants choisissent parfois des camions frigorifiques pour passer les frontières car leur constitution permet aux passagers clandestins d’être moins repérés par les scanners de chaleur et les chiens-renifleurs postés aux points de contrôles.

>> À relire : Caché dans un camion, un migrant filme la panique des passagers clandestins "qui n'arrivent plus à respirer"

 

Et aussi