L'Open Arms en mer Méditerranée. Crédit : Proactiva Open Arms
L'Open Arms en mer Méditerranée. Crédit : Proactiva Open Arms

Deux navires humanitaires ont repris la mer ce week-end en direction de la zone de recherche et de sauvetage (SAR zone). L’Ocean Viking et l’Open Arms seront au large des côtes libyennes dans les jours qui viennent.

Malgré des conditions météorologiques compliquées, deux navires humanitaires ont repris la route de la Méditerranée centrale, au large de la Libye, ce week-end.

L’Ocean Viking, des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), a quitté le port de Marseille, dans le sud de la France, samedi 14 décembre.

>> A (re)lire : Exclusif : avec les garde-côtes libyens lors d’une opération de "sauvetage" de migrants

"Paré pour une nouvelle mission de sauvetage, les équipes de SOS Méditerranée et MSF se préparent à secourir des embarcations en détresse, affrontant vents forts et vagues violentes", peut-on lire sur la page Twitter de SOS Méditerranée.

Le lendemain, c’est au tour de l’Open Arms de jeter l’ancre pour sa 72e mission. Le navire de l’ONG espagnole éponyme est parti du port italien de Naples dimanche 15 décembre.

"Ce Noël, nous serons là où des personnes perdent la vie", a annoncé sur Twitter Open Arms qui s’apprête donc à passer les fêtes à en mer Méditerranée.

Les deux ONG ont repris la mer alors qu’aucun navire humanitaire n’est présent dans la zone de recherche et de sauvetage.

L’Ocean Viking, qui avait porté assistance à 60 migrants le 28 novembre au large de la Libye, a débarqué ses naufragés au port de Pozzallo, en Sicile, le 4 décembre. Quant à l’Open Arms, il avait accosté le 26 novembre à Tarente, dans le sud de l’Italie, avec 62 personnes secourus quelques jours plus tôt dans la SAR zone.

>> A (re)lire : Un média maltais révèle l’existence d’un accord entre Malte et les garde-côtes libyens

Un autre navire humanitaire devrait arriver sur zone prochainement. L’Alan Kurdi, de l’ONG allemande Sea-Eye, doit également passer les fêtes en Méditerranée centrale. Il "doit quitter le port de Palerme [en Sicile, NDLR] dans les prochains jours", a annoncé sur Twitter la journaliste Sally Hayden, qui embarquera avec l’équipage, précisant que le bateau sera en mer pendant un mois.

 

Et aussi