Image d'illustration. Crédit : Picture-alliance/dpa/F.Kästle
Image d'illustration. Crédit : Picture-alliance/dpa/F.Kästle

Onze migrants, originaires d’Afghanistan, ont été découverts dans un camion réfrigéré sur une aire d’autoroute en Bavière, dans le sud-est de l’Allemagne. Âgés de 14 à 31 ans, ils commençaient à avoir du mal à respirer quand la police les a libérés du véhicule.

Surpris par des bruits provenant de la remorque de son camion, un chauffeur de poids-lourd a découvert des migrants cachés dans son véhicule, samedi 21 décembre en Bavière, dans le sud-est de l'Allemagne.

C’est lors d’un arrêt sur une aire de repos non loin de Passau, près de la frontière autrichienne, que la police a ouvert son camion et libéré les 11 personnes originaires d’Afghanistan.

Âgés de 14 à 31 ans, ils ont déclaré aux autorités avoir signalé leur présence au conducteur car ils avaient du mal à respirer et souffraient de violents maux de tête.

>> À (re)lire sur InfoMigrants : Caché dans un camion, un migrant filme la panique des passagers qui "n’arrivent plus à respirer"

Les migrants sont montés en Serbie à bord du camion, immatriculé en Turquie. Chargé de fruits, il se dirigeait vers la Belgique.

Selon la police, le chauffeur du poids-lourd ne semblait pas être au courant de la présence de migrants dans son véhicule. Les migrants ont été placés en garde à vue.

Ces dernières semaines, des dizaines de migrants ont été découverts cachés dans des camions à travers l’Europe. La plupart tentaient de rejoindre le Royaume-Uni. Le 23 octobre, 39 personnes ont été retrouvées mortes près de Londres dans un camion frigorifique qui était arrivé de Zeebruges, en Belgique.

>> À (re)lire sur InfoMigrants : "Le transport par camion est privilégié par les migrants et les passeurs. Tous les réseaux fonctionnent avec"

Ce drame, qui a provoqué un tollé international, a mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées en Europe et les pratiques des passeurs de migrants, de plus en plus risquées face au renforcement des contrôles aux frontières.

Les migrants choisissent parfois la périlleuse option de voyager dans des camions frigorifiques pour être moins repérés par les scanners de chaleur et les chiens-renifleurs postés aux points de contrôles. Mais les risques d'étouffement et d'hypothermie sont considérables.

 

Et aussi