Photo d'archive/Reuters. Des migrants afghans en Turquie.
Photo d'archive/Reuters. Des migrants afghans en Turquie.

Sept personnes sont mortes jeudi dans le naufrage d’un bateau sur le lac de Van, à l’est de la Turquie. L’embarcation transportait environ 70 migrants originaires du Pakistan, du Bangladesh et d'Afghanistan.

À l’est de la Turquie, sept migrants sont morts, jeudi 26 décembre, dans le naufrage de leur embarcation sur le lac de Van. Cinq corps ont été retrouvés dans la zone du naufrage et deux autres personnes sont décédées à l'hôpital.

Selon les autorités, 64 personnes ont pu être sauvées. Elles ont été transportées dans des hôpitaux de la région. À bord du bateau, les migrants étaient originaires du Pakistan, du Bangladesh et d’Afghanistan.

L'embarcation a chaviré vers 3 h (00 h GMT) non loin de la rive nord du lac, près de la localité d'Adilcevaz, a précisé le bureau du gouverneur de la province de Bitlis dans un communiqué. Jeudi matin, les recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver d'éventuels autres passagers.

Le lac de Van se trouve à proximité de la frontière iranienne. Il constitue un point de passage pour les migrants cherchant à gagner l'Europe occidentale.

>> À lire : En Turquie, le sort incertain des migrants syriens dans le collimateur du pouvoir

La Turquie accueille plus de quatre millions de réfugiés, dont quelque 3,6 millions de Syriens ayant fui le conflit qui déchire leur pays depuis 2011. Le flux de passages de réfugiés vers l'Europe depuis la Turquie s'est tari à la faveur d'un accord conclu en 2016 entre Ankara et l'UE. 

 

Et aussi