Côté français, 14 migrants ont été secourus au large du Pas-de-Calais, dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 décembre 2019. Crédit : Préfecture de la Manche et de la mer du Nord.
Côté français, 14 migrants ont été secourus au large du Pas-de-Calais, dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 décembre 2019. Crédit : Préfecture de la Manche et de la mer du Nord.

Plus de 70 personnes ont été secourues dans la nuit de mercredi à jeudi par les autorités françaises et britanniques. 22 migrants ont été emmenés à l’hôpital en état d’hypothermie par les pompiers et le samu français. Les autorités britanniques ont, elles, pris en charge 49 personnes.

En une nuit, 71 migrants ont été secourus par les autorités françaises et britanniques alors qu’elles tentaient de traverser La Manche. Jeudi, peu après 4 heures du matin, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Manche (Crossma) est intervenu pour secourir une embarcation de 14 personnes.

Un hélicoptère de la Marine nationale et une vedette côtière de surveillance de la gendarmerie maritime ont été utilisés pour porter assistance à ces personnes, a indiqué la Préfecture maritime dans un communiqué.

Secourus à bord d'un semi-rigide remorqué jusqu'à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), les 14 migrants ont ensuite été pris en charge en état d'hypothermie par les pompiers et le Samu. Ils ont été amenés au centre hospitalier de Boulogne.

Huit autres migrants ont également été hospitalisés pour hypothermie à Boulogne après avoir été secourus par les pompiers sur une plage du Portel, selon la préfecture du Pas-de-Calais. Selon un porte-parole du Crossma, ils avaient pris la mer et ont fait demi-tour une fois que leur navire a été repéré.

De leur côté, les autorités britanniques ont annoncé avoir porté secours à 49 personnes, dont un mineur, durant la nuit de mercredi à jeudi. Les quatre embarcations dans lesquelles se trouvaient les migrants ont été interceptées par la Border Force britannique.


 

Et aussi