Capture d'écran France 24

Après l'évacuation du camp de la porte de la Chapelle, dans le nord de Paris, en novembre 2019, l'État a promis de démanteler les autres campements de demandeurs d'asile en France. Les places créées en centre d'hébergement ont été doublées et en tout, le dispositif d'accueil compte plus de 108 000 places. Pourtant les campements persistent, notamment en Île-de-France. Dans ceux de la porte d'Aubervilliers et de la porte de la Villette, autour de la capitale, plusieurs milliers de personnes vivent dans des conditions déplorables. Reportage de Taline Oundjian.

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi