Le navire humanitaire Aita Mari va débarquer en Sicile. Crédit : Aita Mari
Le navire humanitaire Aita Mari va débarquer en Sicile. Crédit : Aita Mari

Les 158 personnes à bord du navire humanitaire Aita Mari, qui ont été secourues au large de la Libye, vont pouvoir débarquer dans le port sicilien de Messine en Italie, a annoncé l’ONG espagnole Maydayterraneo mardi. Ils devraient arriver sur place dans la journée de jeudi.

Le navire humanitaire Aita Mari, du collectif espagnol Maydayterraneo a été autorisé, mardi 11 février, à débarquer dans le port de Messine en Sicile, a déclaré l'équipage sur Twitter.

"Les autorités [italiennes, NDLR] viennent d'autoriser le débarquement des personnes à bord de l'Aita Mari sur le port de Messine. 158 êtres humains [nos frères et sœurs] pourront enfin trouver une terre de paix après tant des souffrances", s’est réjoui Maydayterraneo.

Sur Twitter toujours, l'ONG SMH, constituée de sauveteurs en mer et qui affrète le navire, a estimé que, compte tenu de l’état de la mer, le bateau devrait arriver dans le port sicilien dans la journée de jeudi.

Les migrants avaient été secourus lors de deux sauvetages, dimanche 9 et lundi 10 février, au large de la Libye.

Dimanche, "16 femmes dont trois sont enceintes, 13 enfants de moins de 12 ans, 24 garçons de moins de 18 ans et 40 hommes" avaient d’abord été secourus. Le lendemain, le navire avait porté secours à une autre embarcation de fortune en bois dans laquelle se trouvaient environ 60 personnes.

La plateforme téléphonique Alarm Phone avait déclaré dimanche être "soulagée que ces vies aient été sauvées" mais a aussi alerté sur le sort d’une autre embarcation avec 91 personnes à bord. Les migrants avaient contacté Alarm Phone dimanche alors qu’ils se trouvaient au large de Tripoli. Mercredi, l'organisation n'avait toujours aucune nouvelle de ces personnes.

 

Et aussi