Vingt-quatre migrants en provenance des côtes africaines ont débarqué mercredi 19 février au port d'Arguineguin aux Canaries. Crédit : Reuters
Vingt-quatre migrants en provenance des côtes africaines ont débarqué mercredi 19 février au port d'Arguineguin aux Canaries. Crédit : Reuters

Les autorités espagnoles ont lancé des opérations de recherche depuis lundi après-midi pour tenter de retrouver plus de 140 migrants en détresse entre les côtes africaines et les Canaries. Mercredi, 53 d'entre eux, répartis sur deux embarcations, manquaient toujours à l'appel.

Deux embarcations transportant 53 migrants sont toujours portées disparues au large des îles Canaries, ont annoncé mercredi 19 février les services de secours espagnols. Les recherches se poursuivent malgré une météo dégradée qui complique les efforts, ont indiqué les sauveteurs à l'agence Associated Press.

>> À (re)lire : Une fois aux Canaries, à quoi doivent s'attendre les migrants venus d'Afrique ? 

Ces opérations de recherche ont débuté lundi après que les autorités espagnoles ont reçu des appels de détresse de migrants dans plusieurs embarcations en provenance des côtes africaines. Un total de plus de 140 migrants manquaient alors à l'appel. Durant cette même journée, les autorités marocaines ont annoncé avoir porté secours à 37 personnes sur une seule et même embarcation.

Le lendemain, ce sont 14 personnes qui ont également été secourues par les Marocains. Les rescapés affirment que 14 autres passagers de l'embarcation, dont deux enfants, se sont noyés. Plus tard mardi, les secouristes espagnols ont, quant à eux, porté assistance à 24 migrants sur une troisième embarcation. Ils ont été débarqués mercredi sur l'île de Gran Canaria pour leur prise en charge.

Selon le ministère espagnol de l'Intérieur, plus de 1 000 migrants ont atteint les îles Canaries entre le 1er janvier et le 15 février, contre 66 à la même période l'an dernier. Au moins 210 personnes ont péri sur cette route en 2019, indique l'Organisation internationale pour les migrations.

 

Et aussi