Un camion est arrêté par des agents des douanes françaises. Photo (archives) : Picture-alliance/dpa/D.Crasnault
Un camion est arrêté par des agents des douanes françaises. Photo (archives) : Picture-alliance/dpa/D.Crasnault

Quinze personnes de nationalité érythréenne ont été découvertes jeudi dans un camion frigorifique sur une aire d’autoroute dans l’Oise, dans le nord de la France, a annoncé jeudi la gendarmerie du département. Quelques jours auparavant, treize migrants avaient déjà été retrouvés dans un camion non loin de là.

Quinze migrants érythréens ont été découverts, jeudi 20 février, alors qu’ils étaient entassés à l’arrière d’un camion frigorifique sur une aire de l'autoroute A1 au niveau de Ressons-sur-Matz dans l’Oise, a annoncé la gendarmerie de ce département situé dans le nord de la France.

Ces personnes "ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers, elles sont toutes en bonne santé", a déclaré un porte-parole de l'escadron départemental de sécurité routière, cité par l’AFP.

Le groupe était composé de quatre femmes et 11 hommes, dont un mineur, a précisé la préfecture. Ils avaient pris place dans ce camion transportant du whisky, qui était immatriculé en Espagne et venait de Belgique. Le compresseur du réfrigérateur du véhicule "ne fonctionnait pas".

>> À (re)lire : "Le transport par camion est privilégié par les migrants et les passeurs. Tous les réseaux fonctionnent avec"

Les autorités avaient été alertées par le chauffeur, après que ce dernier se fut "rendu compte qu'il y avait des gens à l'intérieur de son camion, comme cela arrive fréquemment", a souligné le porte-parole de l'escadron départemental de sécurité routière.

Treize migrants irakiens trouvés dans un autre camion dans l’Oise

De fait, quelques jours auparavant, un autre groupe de migrants avait déjà été trouvés dans un camion, toujours dans l’Oise. Ce précédent cas concernait treize personnes irakiennes, dont une femme et un enfant de moins de deux ans, dans un véhicule stationné à Crépy-en-Valois. Tous sont "sains et saufs", ont indiqué la préfecture et les pompiers.

Ils ont été trouvés samedi vers 23 heures sur le parking d'une société de transport et de logistique, par le chauffeur lui-même, "qui à l'ouverture de son véhicule a été victime d'un malaise", a signalé la préfecture. L'homme a été "pris en charge par les pompiers et conduit à l'hôpital".

"L'enfant, âgé de moins de deux ans, a été transporté à l'hôpital avec sa mère pour des vérifications". Les 11 autres personnes ont, quant à elles, été prises en charge par la gendarmerie.

Le parquet de Senlis a de son côté indiqué que des "investigations [étaient] en cours", sans donner plus de détails à ce stade.

 

Et aussi