Les 190 migrants sont sains et saufs, ont assuré les garde-côtes grecs. Crédit : Picture alliance
Les 190 migrants sont sains et saufs, ont assuré les garde-côtes grecs. Crédit : Picture alliance

Un pétrolier a échoué lundi près de l'île grecque de Kea en mer Égée. Les 190 passagers, dont 29 femmes et 38 enfants, sont sains et saufs et ont été transférés dans un hébergement municipal, ont indiqué les autorités grecques.

Ils ont frôlé le drame. Un pétrolier a échoué lundi 6 mars près de l’île grecque de Kea en mer Égée avec à son bord 190 migrants. 

"Tous les passagers, 123 hommes, 29 femmes et 38 enfants", secourus par la police portuaire, "sont en bon état de santé et ont été transférés dans un hébergement municipal", ont indiqué les garde-côtes grecs dans un communiqué. 

>> À (re)lire sur InfoMigrants : La Grèce va construire deux nouveaux camps dans le nord et vers Athènes 

Les raisons de l’échouement du navire en provenance “probablement” de Turquie, selon les autorités grecques, n’ont pas encore été identifiées. 

Des vents violents

Selon les garde-côtes, les conditions météorologiques pourraient expliquer l’incident : de forts vents de 62 à 74 kilomètres par heure soufflaient dans la région, ont-ils précisé. 

Les autorités n’étaient pour l’heure pas en mesure d’identifier le propriétaire et le pavillon de ce pétrolier. 

Ile proche d'Athènes, Kea ne figure pas parmi les îles de la mer Egée comme Lesbos, Chios et Samos, situées dans le nord de l'Egée et près des côtes turques, où arrivent habituellement les migrants.  

Selon une source policière, plus d'un millier de migrants et réfugiés sont arrivés sur ces trois îles depuis la décision le 28 février de la Turquie d'ouvrir ses frontières vers l'Europe et de ne pas empêcher les migrants de venir en Grèce.

 

Et aussi