Image d'archive d'une sauvetage au large des Canaries. Crédit : Reuters
Image d'archive d'une sauvetage au large des Canaries. Crédit : Reuters

Un bébé est né mardi 28 avril dans une embarcation de fortune au large des îles Canaries, avant d'être secouru par des sauveteurs espagnols. C'est la troisième naissance dans cette zone depuis le début de l'année.

"En cette difficile période de pandémie, des miracles se produisent. Un bébé vient de naître (en mer) à bord d'une embarcation", écrit mardi soir sur twitter l'activiste espagnole Helena Maleno de l'association Caminando Fronteras.

Dans la journée du 28 avril, entre 35 et 40 personnes ont été secourues par les sauveteurs espagnols, au large des Canaries. Parmi eux, un bébé né quelques heures plus tôt pendant la traversée.

Les sauveteurs ont coupé le cordon ombilical pendant l'opération de secours. "Mère et fils s'embrassent et célèbrent la vie", précise encore Helena Maleno.

Les migrants ont ensuite été pris en charge au port del Rosaria, sur l'île de Fuerteventura.

Canot en détresse

Une alerte concernant un canot en détresse avait été lancée mardi midi par Caminando Fronteras. Un avion des autorités espagnoles avait alors sillonné la zone à la recherche de cette embarcation partie lundi matin des côtes marocaines.

Il n'a pas encore pu être formellement confirmé qu'il s'agisse de l'embarcation sur laquelle est né l'enfant mais des détails semblent l'indiquer : le nombre d'occupants à bord est le même que celui donné par l'association espagnole, ainsi que la présence d'une femme enceinte.

Il s'agit de la troisième naissance dans cette zone maritime depuis le début de l'année. Mi-février, une femme avait donné naissance à son nouveau-né dans une embarcation avant d'être secourue par les sauveteurs espagnols. Début janvier, un autre bébé était né durant la traversée mais n'avait malheureusement pas survécu.



 

Et aussi