La police a interpellé le passeur après une course-poursuite. Crédit: Reuters
La police a interpellé le passeur après une course-poursuite. Crédit: Reuters

Un Irakien de 22 ans a été condamné par un tribunal du nord de la France à une peine de six mois de prison pour avoir aidé des migrants à traverser la Manche afin de rejoindre l'Angleterre.

Le tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), dans le nord de la France, a condamné un Irakien à six mois de prison et une interdiction de territoire français pendant trois ans pour sa participation à un réseau de passeurs, selon le quotidien régional La voix du nord.

Le jeune homme de 22 ans a été interpellé au volant d'un minibus jeudi 23 avril, vers 22h30, après une course-poursuite avec la police.

A l'intérieur du véhicule, la police a découvert six personnes ainsi qu'un Zodiac, un moteur de bateau, un volant de navigation, des gilets de sauvetage, trois bidons d'essence et un téléphone, précise La Voix du nord.

L'Irakien, résidant dans la "jungle" de Grande-Synthe, est alors placé en détention provisoire à l'issue de sa garde à vue.

Dans son téléphone, les policiers ont relevé l'existence de nombreux voyages entre Dunkerque et Boulogne-sur-Mer.

"J'ai travaillé pour un réseau mis en place par des Kurdes, afin d'avoir le droit à mon tour de passer en Angleterre. En fait, je n'ai pas l'argent pour payer mon passage. Alors je travaille pour eux", a expliqué l'accusé à la barre.

Un autre homme, également originaire d'Irak, a quant à lui été relaxé lors de la même audience. Il était soupçonné d'avoir conduit les migrants vers la plage.

 

Et aussi