Vue depuis Ostende. Image d'illustration. Crédit : Pixabay
Vue depuis Ostende. Image d'illustration. Crédit : Pixabay

Le parquet de Bruges a annoncé mercredi que six hommes originaires du Moyen-Orient avaient été incarcérés en Belgique après avoir été interpellés à Ostende avec deux bateaux gonflables. Ils sont soupçonnés de trafic de migrants vers le Royaume-Uni.

Deux Irakiens, deux Iraniens, un Pakistanais et un Afghan ont été incarcérés en Belgique après leur interpellation sur le littoral, à Ostende, en possession de deux bateaux gonflables, a annoncé mercredi 29 avril le parquet de Bruges. Ils sont soupçonnés de trafic de migrants vers le Royaume-Uni.

>> À lire : Belgique : 23 migrants découverts dans un camion frigorifique à Zeebruges

Lors de leur interpellation, dans la nuit du 22 au 23 avril, deux hommes ont tenté de fuir à pied mais ont été rapidement rattrapés. Au total six personnes ont été arrêtées, ainsi que trois véhicules saisis.

C’est dans ces véhicules que "deux bateaux gonflables, deux moteurs de type hors-bord, un réservoir d'essence et des outils" ont été découverts, a indiqué le procureur Frank Demeester.

Les six hommes sont suspectés de "trafic d'êtres humains", en l'occurrence via les eaux de la mer du Nord, l'objectif présumé étant de permettre à des migrants d'atteindre les côtes britanniques, a-t-il précisé.

>> À lire : Deux passeurs condamnés à de la prison ferme après la mort d'une migrante dans la Manche

L'enquête doit désormais déterminer les rôles respectifs des six hommes.

Fin janvier, un Afghan et cinq Iraniens avaient été arrêtés sur la plage belge de La Panne, près de la frontière française, soupçonnés cette fois d'être les victimes de passeurs cherchant à leur faire franchir la Manche dans des embarcations de fortune.

 

Et aussi