Près de 400 migrants ont été transférés du camp de Moria vers le continent, le 3 mai 2020. Crédit : Reuters
Près de 400 migrants ont été transférés du camp de Moria vers le continent, le 3 mai 2020. Crédit : Reuters

Les autorités grecques ont transféré dimanche 392 migrants du camp de Moria, sur l'île de Lesbos, vers le continent. Deux mille autres devraient également être évacués vers la Grèce continentale dans les semaines à venir.

C'est une première étape pour désengorger les camps de migrants des îles grecques de la mer Egée.

Dimanche 3 mai, deux groupes de 142 et 250 migrants, considérés comme "vulnérables", ont été transférés à bord de ferries de Lesbos vers le port du Pirée près d'Athènes.

>> À (re)lire : À Moria, "avec la pandémie de coronavirus, la tension est à son comble"

Il s'agit du premier transfert massif de demandeurs d'asile du camp de Moria, depuis le début du confinement imposé par le gouvernement grec le 23 mars pour endiguer la propagation du coronavirus.

Le dernier important transfert avait eu lieu le 20 mars : 600 personnes avaient alors quitté les camps des îles, avant deux groupes moins nombreux quelques jours plus tard.

10 000 personnes transférées au cours du premier trimestre

La surpopulation dans les camps grecs inquiète les associations, qui redoutent une crise sanitaire si le virus s'y propage. Au total, près de 37 000 personnes vivent dans des conditions épouvantables dans les cinq camps des îles de la mer Egée, dont plus de 19 000 pour celui de Moria, à Lesbos.

Les ONG réclament depuis des mois l'accélération des transferts vers le continent. Mais le plan de décongestionnement des camps à connu un nouveau retard après l'apparition de la pandémie et les mesures de restrictions imposées par les autorités.

>> À (re)lire : Grèce : près de 200 demandeurs d'asile testés positifs au Covid-19 sur le continent, aucun sur les îles

Outre les 392 migrants qui ont quitté Lesbos dimanche, 2 000 autres seront transférés graduellement dans les semaines à venir vers la Grèce continentale.

Au cour du premier trimestre, 10 000 personnes ont quitté les îles pour le continent, a récemment indiqué le ministre des Migrations et de l'Asile, Notis Mitarachi.

Ce dernier s'est rendu à Moria dimanche pour inaugurer un centre médical installé dans le camps, afin d'y effectuer des tests de dépistage pour les demandeurs d'asile.

Des cas de contamination ont été repérés dans deux camps et un hôtel de migrants dans la partie continentale du pays, avec 150 personnes testées positives. Jusqu'à présent aucun cas n'a été signalé dans les camps situés sur les îles.

 

Et aussi