Les migrants ont débarqué en Sicile lundi soir. Crédit : Reuters
Les migrants ont débarqué en Sicile lundi soir. Crédit : Reuters

Les 180 migrants secourus fin juin par l'Ocean Viking ont débarqué lundi soir au port sicilien de Porto Empedocle. Ils ont été placés en quarantaine pour deux semaines sur le ferry Moby Zaza.

C’est la fin d’une longue attente. Les 180 migrants secourus fin juin par l’Ocean Viking ont finalement été autorisés à débarquer lundi soir en Sicile après plusieurs jours d’incertitude.

À l’issue de neuf jours de blocage en mer, les autorités italiennes avaient autorisé dimanche l’Ocean Viking à accoster au port sicilien de Porto Empedocle. Il avait cependant fallu attendre plusieurs heures avant que le débarquement ne commence. "Nous n’avons aucune information depuis 7h. La tension monte à nouveau à bord. Les rescapés, dont certains sont en grave détresse psychologique, ont la terre en vue depuis des heures. Cette attente prolongée amplifie les risques à bord", avait déclaré l’ONG lundi après-midi.

En file indienne, masque chirurgical sur le visage et portant leurs maigres affaires dans un sac à dos qui leur avait été donné à leur arrivée sur le navire humanitaire, les migrants ont commencé à quitter le bateau de SOS Méditerranée vers 23h40, a indiqué un journaliste de l’AFP présent à bord. Les personnes testées négatives au coronavirus dimanche par une équipe médicale italienne ont été les premières évacuées.

En quarantaine sur un ferry

Mais le périple des migrants est toutefois loin d’être terminé. En raison du coronavirus, ils ont été placés en quarantaine pendant au moins deux semaine sur le ferry Moby Zaza, amarré à une centaine de mètres de l’Ocean Viking.

Cet immense ferry blanc sur lequel sont peints en couleurs les personnages des Looney Tunes, Titi, le chat Sylvestre ou encore Taz, accueillaient depuis deux semaines 200 autres migrants secourus en mer par le navire humanitaire Sea Watch, puis eux aussi placés en quarantaine. Trente d’entre eux testés positifs au coronavirus resteront à bord à l’isolement dans une "zone rouge" tandis que 169 autres ont été évacués à terre lundi. Le navire a ensuite été désinfecté.

Les migrants ont été transférés sur le ferry Moby Zaza. Crédit : ReutersL’équipage de l’Ocean Viking doit également observer une quarantaine et ne peut donc pas reprendre la mer rapidement. "Le personnel a appris ce matin qu’ils devaient se mettre en quarantaine mais nous n’avons pour le moment aucune indication sur le lieu et la durée de l’isolement", précise à InfoMigrants SOS Méditerranée.

À la date du 7 juillet, aucun navire humanitaire ne patrouille au large des côtes libyennes.

 

Et aussi