Image d'archives d'une embarcation de migrants au large de Lesbos. Crédit : Picture alliance
Image d'archives d'une embarcation de migrants au large de Lesbos. Crédit : Picture alliance

Quatre migrants n'ont pas été retrouvés après le chavirement de leur embarcation, dimanche 12 juillet, au large de la Crète. Un homme, originaire d'Algérie, a survécu au naufrage et a été conduit dans un hôpital de l’île grecque.

Une embarcation de migrants a chaviré dans l’après-midi du samedi 11 juillet au large de la Crète. Quatre personnes sont depuis portées disparues, indique un journal local grec, le Newsbreak.

Les garde-côtes grecs sont cependant parvenus à secourir une personne, un homme de 25 ans originaire d’Algérie. Ce dernier a été transporté dans un hôpital de l’île grecque.

>> À (re)lire : Libye : des migrants passent 10 jours en mer, sept personnes meurent

D'après son témoignage, le canot est parti de Tunisie avec quatre autres personnes, un Libyen et trois Tunisiens. Les migrants cherchaient à rejoindre l’Italie, mais ont perdu leur chemin. Après plusieurs jours en mer, leur bateau a chaviré et les naufragés ont disparu dans les vagues.

Mi-juin, un naufrage au large de la Tunisie avait déjà causé la mort de plus de 60 migrants. Depuis le début de l’année, plus de 200 personnes sont mortes en Méditerranée centrale en tentant de rejoindre les côtes européennes, selon les chiffres du Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).

>> À (re)lire : Qu'est ce qui pousse les Maghrébins à reprendre la route de l'exil ?

 

Et aussi