AFP / FETHI BELAID | Le FMI table sur une récession de 6,8% cette année en Tunisie
AFP / FETHI BELAID | Le FMI table sur une récession de 6,8% cette année en Tunisie

La Tunisie fait figure de bon élève dans la gestion du coronavirus, avec 1 488 cas de coronavirus confirmés, dont 50 décès. Pour contenir sa propagation, les frontières sont restées fermées pendant 3 mois et un confinement général a été décidé le 22 mars. La première phase du déconfinement progressif a débuté le 4 mai. 


Ces mesures ont des conséquences sur l’économie tunisienne (le FMI table sur une récession de 6,8% pour cette année). Elles se font aussi sentir pour les migrants, particulièrement ceux qui se trouvent en situation irrégulière et occupent souvent des emplois informels. Selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations, 13 000 personnes (originaires d’Afrique, mais aussi d’Amérique latine, d’Asie et d’Europe) ont bénéficié d’une assistance de l’organisation depuis le début de la crise, dans tout le pays.

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi