© Editions du Mont-Blanc | Détail de la couverture du roman de Roselyne Bertin, « Étrangers sur l’alpage », publié aux éditions du Mont-Blanc.
© Editions du Mont-Blanc | Détail de la couverture du roman de Roselyne Bertin, « Étrangers sur l’alpage », publié aux éditions du Mont-Blanc.

Comment faire comprendre aux plus jeunes, aux adolescents, les enjeux migratoires et le destin des réfugiés ? Un roman qui vient de sortir, "Étrangers sur l’alpage", relève le défi. Écrit par Roselyne Bertin, il se déroule dans les montagnes des Hautes-Alpes, dans le sud-est de la France, sur les sentiers empruntés au péril de leur vie par des migrants venus d’Italie.

Dans les alpages du col des Thures, très loin, là-haut, au-dessus de Briançon, sur des sentiers uniquement accessibles en randonnée ou à ski, trois destins se croisent : Germain, un jeune garçon qui veut devenir berger ; Jamal, un adolescent lui aussi, qui a fui le Mali via la Libye et l’Italie ; et un loup solitaire qui les observe.

Par-delà les différences, Germain et Jamal vont se découvrir des points communs. Roselyne Bertin : « Disons qu’ils ont, l’un et l’autre, une souffrance personnelle. Jamal a perdu sa sœur dans un naufrage et un jour, quand ils vont remonter à bord, Germain lui dit : "ma mère est morte". Il y a des petites touches qui permettent de comprendre qu’il y a quelque chose avec l’absence. »

« Tant qu’ils sont mineurs… »

À la fin du livre, Étrangers sur l’alpage, le lecteur perçoit également la situation tragique des jeunes migrants arrivés en France encore mineurs.

« Tant qu’ils sont mineurs, ils sont pris en charge par l’État, même s’ils n’ont pas de papiers, ils ont droit – comme n’importe quel enfant – à une éducation, à une prise en charge. Le problème, c’est quand ils sont majeurs, ils n’ont plus aucun droit. S’ils ont commencé des études, s’ils veulent se fabriquer une vie sur ce sol français où ils sont arrivés, c’est excessivement difficile, parce que, à partir du moment où ils sont des adultes, il leur faut des papiers. »

Étrangers sur l’alpage, un roman plein d’humanité, destiné –finalement- autant aux adolescents qu’aux adultes.

► Étrangers sur l’alpage, de Roselyne Bertin, aux éditions du Mont-Blanc, une maison d’édition fondée par l’alpiniste de renommée mondiale Catherine Destivelle.

 

Et aussi