Plus de 1 000 migrants ont réussi à franchir la Manche au cours du seul mois de juillet 2020, selon l'agence de presse britannique Press Association. | Photo: Picture-alliance/G.Fuller
Plus de 1 000 migrants ont réussi à franchir la Manche au cours du seul mois de juillet 2020, selon l'agence de presse britannique Press Association. | Photo: Picture-alliance/G.Fuller

Le gouvernement britannique a appelé samedi la France à durcir ses mesures pour lutter contre les traversées illégales de migrants dans la Manche, jugeant leur niveau "inacceptable". Vendredi, au lendemain de passages records, 96 migrants ont été interceptés côté britannique et 58 côté français.

Deux jours après un nombre de traversées record enregistré dans la Manche, Londres a appelé samedi 1er août la France à durcir ses mesures pour lutter contre les passages illégaux de migrants.

"Le nombre de traversées à bord de petites embarcations que nous observons en provenance de France est inacceptable", a déclaré le secrétaire d'Etat à l'Immigration Chris Philp, en réaction notamment au passage réussi d'au moins 202 migrants à bord de 20 embarcations pour la seule journée de jeudi 30 juillet.

"Les Français doivent prendre des mesures plus fortes", a ajouté Chris Philp, suggérant la mise en place d'interceptions en mer et de retours directs de bateaux.

>> À (re)lire : Toujours plus fréquentes et dangereuses : les traversées de La Manche, dernier espoir de rejoindre l’Angleterre

L'attitude de la France, jugée trop passive, avait déjà été critiquée mi-juillet par le gouvernement britannique, par la voix de sa ministre de l'Intérieur Priti Patel venue rencontrer à Calais son homologue français Gérald Darmanin pour la création d'une "cellule franco-britannique de renseignement" contre les passeurs. Quelques jours après sa visite, Priti Patel avait estimé que la France ne cherchait pas à intercepter les embarcations de migrants qui partent des côtes françaises, les laissant ainsi rejoindre le Royaume-Uni.

Au moins 682 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l'aide d'embarcations de fortune ou à la nage depuis le 1er janvier, selon un décompte de l'AFP.

96 migrants interceptés côté britannique vendredi, 58 côté français

Malgré les interventions de la police, un taux élevé de passages réussis a été enregistré ces dernières semaines. Plus de 1 000 migrants ont franchi le détroit, l'un des plus fréquentés au monde, pour le seul mois de juillet, a dénombré l'agence de presse britannique Press Association (depuis le 1er janvier, ce chiffre s'élève à 3 583, précise la BBC).

Vendredi, quatre vingt-seize personnes ont été interceptées par la police aux frontières, selon les autorités britanniques. L'une des embarcations impliquées dans ces passages a été retrouvée sur une plage à Dungeness, dans le comté de Kent. Le même jour, côté français, 58 migrants, dont huit enfants et trois personnes souffrant de handicap, ont été secourus alors qu'ils tentaient eux aussi la traversée, d'après les autorités maritimes locales françaises.

 

Et aussi