Une embarcation de migrants secourue le 16 mars 2020 dans la Manche. Crédit : SNSM de Calais et Marine nationale
Une embarcation de migrants secourue le 16 mars 2020 dans la Manche. Crédit : SNSM de Calais et Marine nationale

Trente huit migrants qui tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne ont été secourus mardi, au cours de cinq opérations dans la Manche, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Mardi 4 août, cinq opérations de sauvetage ont permis de secourir dans la Manche 38 migrants qui tentaient de se rendre en Grande-Bretagne, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Le premier secours a débuté vers 4h, lorsqu'un aéronef britannique et un patrouilleur de la douane française ont signalé au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez quatre migrants dans un kayak, à environ 5,5 km au nord de Calais.

>> A lire : Niveau "inacceptable" des traversées de migrants : le Royaume-Uni demande à la France de sévir

Un ferry a ensuite notifié vers 6h45 un bateau pneumatique avec à son bord trois migrants dans la zone du Dyck de Dunkerque. En parallèle, un navire de pêche a signalé une embarcation en panne moteur au large du cap Gris-Nez avec huit migrants à son bord.

Puis vers 8h30, un autre navire de pêche a alerté sur la présence de trois personnes accrochées à une bouée du chenal de Calais.

Enfin, vers 10h30, un navire de commerce a rapporté au centre de surveillance une embarcation en difficulté à environ 18 km au nord de Dunkerque, avec 20 migrants à son bord.

Tous ont été ramenés sur le littoral français, pour certains en état d'hypothermie et pris en charge par les pompiers, puis remis à la police aux frontières.

Le nombre de tentatives de traversées explosent ces dernières semaines. Jeudi 30 juillet, plus de 200 migrants sont arrivés au Royaume-Uni après avoir traversé la Manche à bord d'une vingtaine de petites embarcations, depuis les côtes françaises. 

 

Et aussi