Plus d'une centaines de personnes ont été secourues par les autorités françaises mercredi 2 septembre 2020 alors qu'elles tentaient de traverser la Manche. Crédit : Twitter @premarmanche
Plus d'une centaines de personnes ont été secourues par les autorités françaises mercredi 2 septembre 2020 alors qu'elles tentaient de traverser la Manche. Crédit : Twitter @premarmanche

Plus de 400 personnes ont atteint les côtes britanniques mercredi à bord de 27 petits bateaux. Il s’agit du plus grand nombre d’arrivées en une journée. Parmi ces personnes, se trouvaient de très jeunes enfants. Les autorités françaises ont porté secours à une centaine de personnes qui tentaient de traverser la Manche à bord de divers types d'embarcations.

Avec le retour des températures douces et d’une météo clémente, le nombre des traversées de La Manche repart à la hausse. Mercredi 2 septembre, 409 personnes migrantes ont été interceptées par des gardes-frontières britanniques alors qu’elles se dirigeaient vers les côtes à bord de 27 petites embarcations.

Selon la BBC, certaines des personnes arrivées mercredi portaient dans leurs bras des enfants trop jeunes pour pouvoir marcher.

Mardi, environ 145 personnes avaient déjà atteint les côtes britanniques à bord de 18 petits bateaux.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré mercredi que le Royaume-Uni était devenu "une cible et un aimant pour ceux qui cherchent à exploiter de cette manière les personnes vulnérables".

Après des semaines marquées par des records des traversées, le mauvais temps de la fin du mois d’août avait fait chuter le nombre de traversées et de sauvetages.

Le retour du soleil il y a quelques jours les a toutefois fait augmenter de nouveau. Boris Johnson s’est exprimé à ce sujet devant la Chambre des Communes. "J'ai beaucoup de sympathie pour ceux qui sont assez désespérés pour mettre leurs enfants dans des canots pneumatiques ou des pataugeoires gonflables pour enfants et qui essaient de traverser la Manche", a-t-il déclaré. "Mais je dois dire que ce qu'ils font, c'est devenir la proie de bandes criminelles et qu'ils enfreignent la loi."

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur Chris Philp a, lui, indiqué que le gouvernement tentait de renvoyer en France 1000 personnes arrivées au Royaume-Uni alors qu’elles avaient déjà déposé une demande d’asile dans un autre pays européen.

Nouveaux sauvetages 

Côté français, mercredi matin, une soixantaine de migrants, parmi lesquels 22 enfants, ont été pris en charge sur la plage de Wimereux, après l'échec de leur tentative de traversée de la Manche, selon la préfecture du Pas-de-Calais.

Le même jour, 53 personnes ont été secourues alors qu'elles tentaient de rallier l'Angleterre sur des embarcations allant de l'"engin de plage" au bateau de plaisance, en passant par le kayak, le canoë gonflable et l'annexe d'Optimist, a rapporté la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord dans un communiqué.

Tous ces migrants ont pu être ramenés à terre sains et saufs grâce à l'intervention, entre autres, du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez, de la gendarmerie maritime, de la SNSM et des "usagers de la mer", souligne la préfecture maritime. À Calais, Dunkerque et Boulogne-sur-Mer, ils ont été confiés à la police aux frontières.

Plus de 1468 personnes ont traversé la Manche pour atteindre le Royaume-Uni durant le mois d’août. Plus de 7400 ont atteint les côtes britanniques depuis janvier 2019, selon la BBC.


 

Et aussi