Les passagers de ce petit bateau font partie des quelque 80 migrants secourus le 7 septembre entre Dunkerque et Calais par les autorités françaises. Crédit : préfecture de la Manche et de la Mer du Nord
Les passagers de ce petit bateau font partie des quelque 80 migrants secourus le 7 septembre entre Dunkerque et Calais par les autorités françaises. Crédit : préfecture de la Manche et de la Mer du Nord

La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a annoncé que plus de 80 migrants, dont des enfants, ont été secourus lundi lors de plusieurs opérations en mer, entre Calais et Dunkerque.

Les tentatives de traversée de la Manche continuent à un rythme soutenu : 83 migrants ont été secourus lundi 7 septembre lors de cinq opérations distinctes alors qu'ils tentaient de traverser la Manche à bord d'embarcations de fortune, a indiqué dans la soirée la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

La première opération a eu lieu au petit matin lorsqu'un bateau pneumatique a été signalé "en difficulté" au large de Dunkerque avec 16 personnes à son bord, dont 5 femmes et 4 enfants. Le moteur de l'embarcation était en panne.

Trois autres opérations de sauvetage se sont enchaînées jusqu'à la mi-journée, dont une vers 9h qui a permis de porter assistance à 45 personnes également au large de Dunkerque. L'embarcation et les naufragés ont été remorqués jusqu'au port par une vedette de la douane française, selon le communiqué. Les deux autres opérations se sont déroulées au large de Calais avec respectivement 5 et 15 personnes à bord de petites embarcations.

>> À (re)lire : "D’ici l’Angleterre semble toute proche mais quand on est en mer, c’est terrifiant"

Le cinquième et dernier sauvetage de la journée a permis de secourir deux migrants "en situation d'hypothermie" dont le canot à la dérive avait été signalé par un ferry dans une zone non précisée. Ils ont été pris en charge au port de Calais.

Tous "sains et saufs", ils ont été confiés à la police aux frontières, précise encore la préfecture.

Six autres personnes ont, par ailleurs, été secourues la veille, dimanche 6 septembre, dans le chenal de Calais.

Depuis le 1er janvier, au moins 1 169 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l'aide d'embarcations de fortune ou à la nage, selon un décompte effectué par l'AFP.


 

Et aussi