L'Open Arms a porté secours à 77 nouvelles personnes dans la nuit du 10 au 11 septembre 2020. Crédit : Capture d'écran Open Arms
L'Open Arms a porté secours à 77 nouvelles personnes dans la nuit du 10 au 11 septembre 2020. Crédit : Capture d'écran Open Arms

Le navire humanitaire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms a effectué dans la nuit de jeudi à vendredi un nouveau sauvetage de 77 personnes migrantes. Parmi elles se trouvent onze femmes et deux enfants. Le navire compte désormais 160 rescapés à son bord.

L’Open Arms a effectué un nouveau sauvetage de personnes migrantes dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 septembre en Méditerranée centrale. 77 personnes, dont 11 femmes et 2 enfants, ont pu être secourues alors qu’elles se trouvaient dans un bateau en mauvais état qui menaçait de couler.

Elles avaient contacté la plateforme téléphonique Alarm phone qui avait relayé leur appel à l'aide jeudi en début de soirée.

Ces migrants ont rejoint les 83 rescapés déjà secourus par l’Open Arms le 8 septembre lors de la première intervention du navire après six mois d’arrêt.

Le navire avait dû subir ces derniers mois d'importants "travaux de modernisation et de rénovation" afin, notamment, de pouvoir accueillir une équipe médicale.

Il dispose désormais d'une technologie permettant de détecter les maladies infectieuses telles que le Covid-19, la tuberculose et le VIH. L'Open Arms est ainsi le premier bateau à avoir un tel dispositif médical, observé jusque-là uniquement dans les hôpitaux.

>> À (re)lire : L'Open Arms de retour au large de la Libye après six mois d'arrêt

Le 11 septembre, le navire espagnol est toujours le seul humanitaire présent dans la zone de recherche et de sauvetage au large de la Libye. Le voilier Astral, appartenant à la même ONG, navigue aussi dans cette zone mais pour y effectuer une mission d'observation et de surveillance de la Méditerranée centrale.

Les autres bateaux d'ONG subissent actuellement des saisies administratives en Italie ou sont amarrés dans leurs ports respectifs pour des questions techniques.

 

Et aussi