Fuir le Liban, la tentative d'exil de Libanais à Chypre

Des centaines de Libanais appauvris ont récemment tenté de faire la traversée maritime entre la ville portuaire de Tripoli, dans le nord du Liban, et Chypre, afin d’échapper à l’effondrement économique du pays. France 24 a rencontré deux d’entre eux après leur renvoi par les autorités chypriotes.

"Je voulais donner un meilleur avenir à mes enfants." Fadi Karbajha explique pourquoi il a tenté de rejoindre Chypre par bateau pour fuir la misère. "Tout est devenu difficile au Liban. Ces conditions nous poussent à faire des choses folles comme cette traversée."

Comme lui, des centaines de Libanais ont entrepris cette traversée ces derniers temps. Parmi eux, Bassem Hdayfi, qui a perdu tout espoir de connaître des jours meilleurs dans son pays natal : "Nous sommes abandonnés, la classe politique ne s’occupe plus du pays."

Le Liban affronte depuis l’an dernier sa pire crise économique et sociale depuis des décennies, amplifiée par la pandémie de Covid-19 et une instabilité politique. Face à cette situation, de plus en plus de Libanais se tournent vers l'immigration

>>> À lire : Chypre accusé de refoulements violents de migrants provenant du Liban

 

Et aussi

Webpack App