Près de 500 000 migrants illégaux se trouveraient actuellement à Londres. Crédit : Pixabay, DR (Archive)
Près de 500 000 migrants illégaux se trouveraient actuellement à Londres. Crédit : Pixabay, DR (Archive)

Le gouvernement britannique a discrètement fait passer une mesure d’assouplissement des conditions requises dans le cadre de son nouveau plan immigration. Les travailleurs migrants qualifiés n'auront plus besoin de gagner 35 800 livres par an pour pouvoir s’installer définitivement au Royaume-Uni.

Dans le cadre du nouveau plan d'immigration britannique basé sur un système de points, les travailleurs migrants qualifiés n'auront plus besoin de justifier un minimum de 35 800 £ par an (39 500 euros) pour pouvoir vivre définitivement en Grande-Bretagne. Le seuil minimum salarial sera abaissé à 25 600 £ (30 800 euros). Selon le journal britannique, The Telegraph, cette nouvelle règle a été "discrètement introduite" à la mi-octobre.

"Les migrants qualifiés ne seront plus tenus de gagner 35 800 £ pour pouvoir s'installer au Royaume-Uni, le plancher sera plutôt abaissé à 25 600 £ […] Jusqu’à présent, les travailleurs migrants devaient quitter le Royaume-Uni après six ans [passés sur le sol britannique], à moins de gagner 35 800 £ par an", peut-on lire dans l’article.

Ces nouvelles dispositions prises par le Home Office (l’équivalent français du ministère de l’Intérieur) permettront également aux migrants non-qualifiés, gagnant un salaire minimum de 20 480 £ (22 500 euros) et disposant du nombre de points requis pour travailler au Royaume-Uni, de rester vivre dans le pays au-delà de six ans. Ces derniers pourront aussi demander la citoyenneté britannique.

Ces dispositions visent à aider l'économie britannique en pourvoyant des postes dans des secteurs en tension. "Ces migrants pourront postuler à des emplois où il y a une pénurie de travailleurs", écrit notamment le Guardian. 

Prévu pour une entrée en vigueur dès le 1er janvier 2021, le nouveau plan immigration autorise les étrangers à venir travailler dans le pays à condition de détenir au moins 70 points. Ces points seront attribués en fonction des qualifications, du type de profession, du niveau d’anglais ou encore du salaire. Par exemple :

- 20 points seront accordés aux personnes ayant un "niveau de compétence approprié"

- un maximum de 20 points pourra être obtenu en fonction du niveau d’anglais

- les candidats travaillant dans un secteur en pénurie de main-d'oeuvre pourront bénéficier de 20 points supplémentaires.

- les titulaires d’un doctorat pourront obtenir entre 10 et 20 points en fonction de leur secteur d'activité.

Le seuil minimum de 35 800 £ avait été introduit par Theresa May en 2011, alors ministre britannique de l'Intérieur, dans le but d'atteindre les objectifs d’immigration fixés par le Premier ministre de l'époque, David Cameron.

 

Et aussi