Un bateau de migrants atteint le port de Lampedusa, le 9 août 2020. Crédit : Ansa
Un bateau de migrants atteint le port de Lampedusa, le 9 août 2020. Crédit : Ansa

Près de 600 personnes migrantes, réparties dans 13 embarcations, ont accosté sur l’île italienne de Lampedusa pour la seule journée de dimanche. Quelques uns venaient de Libye mais la plupart des passagers étaient partis des côtes tunisiennes.

Le flux des arrivées de migrants à Lampedusa ne se tarit pas. Dimanche 1er novembre, quelque 600 personnes sont arrivées sur l’île italienne à bord de 13 embarcations, rapporte le site d’information italien Mediterraneo Cronaca.

Selon le media, neuf embarcations ont débarqué sur différentes plages de l’île italienne tout au long de la journée - toutes parties de Tunisie. Quatre autres canots ont atteint Lampedusa durant la nuit : deux étaient partis de Tunisie, les deux autres de Libye. En tout, environ 600 personnes migrantes ont foulé le sol de Lampedusa en 24 heures.

Parmi les personnes arrivées, la plupart étaient originaires d’Afrique subsaharienne. Mais le Mediterraneo Cronaca rapporte que sur l’une des embarcations parties de Libye, les exilés étaient originaires de Somalie mais aussi d'Égypte, du Maroc ou encore du Pakistan.

Route migratoire tunisienne

L’arrivée à Lampedusa de migrants venus d'Asie confirme l'internationalisation de cette route migratoire. Cela peut s’expliquer par les conditions de vie extrêmement mauvaises des migrants en Libye mais aussi par le nombre élevé d’interceptions d'exilés en Méditerranée par les garde-côtes libyens.

Dimanche, plus de 370 personnes ont été ramenées en Libye par des militaires libyens et envoyées dans des centres de détention, selon l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Face à l'afflux de personnes migrantes sur l’île de Lampedusa ces derniers jours, le seul centre d'accueil de l'île où les migrants sont envoyés à leur arrivée est saturé. Pour éviter la surpopulation en pleine pandémie de coronavirus, 95 migrants ont été transférés ce week-end sur un ferry stationné au large de Lampedusa. Ils y passeront 14 jours avant d'être envoyés en Sicile.

Jusqu'à présent, quelque 27 190 migrants ont rejoint l'Italie par la mer en 2020, contre 9 533 à la même période en 2019, selon les données officielles. Parmi eux, 11 195 sont venus de Tunisie.

 

Et aussi