Le poste frontière de Melilla. Crédit : FTDES
Le poste frontière de Melilla. Crédit : FTDES

Quatre Marocains ont été retrouvés morts noyés mercredi 4 novembre dans un canal d'eaux usées, a proximité de Melilla. Ils avaient tenté de rejoindre l'enclave espagnole située au nord du Maroc en empruntant un égout depuis le port voisin de Beni Ensar.

À la suite d'un signalement, les services de secours marocains ont découvert mercredi 4 novembre trois personnes noyées dans un canal d'eaux usées près de Melilla. Une autre personne a été repêchée encore vivante mais est décédée à l'hôpital, ont indiqué les autorités marocaines.

Ces quatre Marocains, âgés entre 20 et 30 ans selon les médias locaux, sont morts en tentant de rejoindre l'enclave espagnole située au nord du royaume chérifien en empruntant un égout depuis le port voisin de Beni Ensar.

>> À (re)lire : "Franchir les barbelés de Ceuta et Melilla : et après ?"

Les autorités marocaines ont ouvert une enquête sur les circonstances du drame. Ce n'est pas la première tentative de passage clandestin via cet égout, a précisé une source sécuritaire parlant au nom des autorités locales jointe par l'AFP.

Les deux enclaves espagnoles de Melilla et Ceuta présentent les seules frontières terrestres entre l'Afrique et l'Europe et sont extrêmement surveillées pour éviter tout tentative de franchissement des hautes clôtures qui les séparent du Maroc.

 

Et aussi