Le camion a été intercepté alors qu'il se trouvait sur une autoroute reliant Bratislava (Slovaquie) à Brno, en République tchèque. Crédit : Google maps
Le camion a été intercepté alors qu'il se trouvait sur une autoroute reliant Bratislava (Slovaquie) à Brno, en République tchèque. Crédit : Google maps

Un camion turc transportant 48 migrants, probablement originaires de Syrie, a été intercepté par la police tchèque, a-t-elle annoncé jeudi.

La police tchèque a annoncé jeudi 5 novembre avoir intercepté un camion turc transportant 48 migrants venant probablement de Syrie et se rendant en Europe occidentale. Le véhicule a été saisi alors qu’il se trouvait sur une autoroute reliant la capitale de la Slovaquie Bratislava à Brno, deuxième ville tchèque.

Le porte-parole de la police Bohumil Malasek a expliqué à l’AFP que les personnes se trouvant à bord du camion avaient été repérées lorsque le véhicule a été passé aux rayons X.

À bord se trouvaient 47 hommes et une femme qui ont affirmé qu'ils venaient de Syrie, a ajouté le porte-parole de la police, précisant qu'ils se rendaient en Allemagne et aux Pays-Bas. Aucun d'entre eux ne semblait avoir un problème de santé, a-t-il souligné.

La police doit à présent identifier les migrants, qui pourront soit demander l'asile à la République tchèque, soit être renvoyés vers le pays d'où ils sont arrivés en territoire tchèque.

La République tchèque fait partie du groupe de Visegrad. Avec la Hongrie, la Slovaquie et la Pologne, elle se montre opposée aux quotas de répartition de réfugiés au sein de l’Union européenne depuis la vague migratoire de 2015.

 

Et aussi