Depuis le début de l'année, plus de 400 personnes sont mortes en tentant de rejoindre les Canaries. Crédit : Reuters
Depuis le début de l'année, plus de 400 personnes sont mortes en tentant de rejoindre les Canaries. Crédit : Reuters

Les internautes sénégalais sont invités à un deuil virtuel, ce vendredi, pour honorer la mémoire des dizaines de migrants disparus en mer ces derniers mois en tentant de rejoindre les Canaries espagnoles.

Les internautes au Sénégal sont appelés vendredi 13 novembre à un deuil virtuel sur les réseaux sociaux, en hommage aux migrants morts en mer sur le chemin de l'Europe.

Un grand nombre de Sénégalais ont péri ces dernières semaines en tentant de gagner en pirogue l'archipel espagnol des Canaries, porte d'entrée à l'Europe, au cours d'une nouvelle vague de départs des côtes d'Afrique de l'Ouest.

Cette semaine, le décès d'un adolescent a bouleversé le pays. "Doudou", 14 ans est mort sur l'embarcation qui devait l'emmener aux Canaries. Son corps a été jeté à la mer.

>> A relire : "La mort d'un jeune de 14 ans en mer émeut le Sénégal, son père arrêté"

Fin octobre, un autre drame frappait le pays. L'Organisation internationale des migrations (OIM) déplorait la mort de 140 Sénégalais au cours d'un seul naufrage - bilan contesté par le gouvernement sénégalais.

Pour rendre hommage à ces hommes, femmes et enfants disparus en mer, la jeunesse sénégalaise a décidé d'agir sur les réseaux sociaux. "Nous jeunesse sénégalaise avons décidé d'organiser une journée de deuil et de prière ce vendredi pour les victimes de l'immigration clandestine", explique une vidéo diffusée sous le hashtag #LeSenegalEnDeuil. "Nous allons observer une minute de silence numérique entre 20H00 et 20H10 (locale et GMT)."

>> À (re)lire : Au Sénégal, les pêcheurs et les jeunes frappés par la crise se tournent vers les îles Canaries

Les Sénégalais sont invités à publier une photo d'eux sur les réseaux sociaux habillés en noir ou en blanc avec le hashtag #LeSenegalEnDeuil.

Le gouvernement a reconnu une hausse des départs de bateaux de migrants et annoncé un renforcement des contrôles en mer.

Plus de 1 500 migrants ont été interceptés sur les côtes sénégalaises ces derniers jours, dont 29 convoyeurs, a indiqué mercredi la police dans un communiqué.


 

Et aussi