Un groupe de migrants arrive à Douvres, en Angleterre, le 2 septembre 2020 | Photo : IMAGO
Un groupe de migrants arrive à Douvres, en Angleterre, le 2 septembre 2020 | Photo : IMAGO

Soixante-neuf ressortissants albanais ont été arrêtés au large de l'est de l'Angleterre sur un bateau de pêche parti de Belgique, ont annoncé mercredi les forces de l'ordre. Soupçonnés d'avoir voulu entrer clandestinement sur le territoire britannique, ils ont tous été arrêtés.

Soixante-neuf ressortissants albanais soupçonnés de vouloir entrer clandestinement sur le territoire britannique à bord d'un bateau de pêche ont été arrêtés au large de Great Yarmouth, dans l'est de l'Angleterre, ont annoncé mercredi 18 novembre les forces de l'ordre.

Le navire de 30 mètres a été intercepté dans la Manche à la suite d'un renseignement, dans le cadre d'une opération conjointe avec les services de l'immigration et la police aux frontières. Parti de la région d'Ostende, en Belgique, et intercepté mardi soir, il a été escorté jusqu'au port de Harwich aux premières heures du jour mercredi.

Une enquête pour trafic de migrants a été ouverte par l'agence britannique de lutte contre la criminalité organisée (NCA). Les trois membres de l'équipage - un Letton et deux Ukrainiens - sont soupçonnés d'aide à l'immigration illégale et sont interrogés par les enquêteurs de la NCA.

Les 69 passagers, tous de nationalité albanaise, ont quant à eux été arrêtés pour des infractions aux lois sur l'immigration.

"Déterminés à perturber et démanteler les réseaux de trafic"

Selon le directeur des investigations adjoint de la NCA, Craig Naylor, il s'agit d'une "tentative significative d'enfreindre les contrôles aux frontières du Royaume-Uni". "Avec nos partenaires nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour perturber et démanteler les réseaux de trafic d'êtres humains et de les empêcher d'exploiter des migrants", a-t-il affirmé.

Le gouvernement britannique prévoit en effet de durcir ses règles en matière d'immigration alors que les traversées ou tentatives vers le Royaume-Uni se sont multipliées ces derniers mois,

>> A (re)lire : Manche : comment s’organisent les sauvetages de migrants en pleine mer ?

Entre le 1er janvier et le 31 août, 6 200 migrants ont tenté leur chance dans la Manche au départ de la France, selon les chiffres officiels. Fin octobre, le naufrage de l'un de ces bateaux a fait quatre membres d'une famille kurde iranienne avaient péri dans le naufrage d'une de ces embarcations. En tout, sept personnes sont mortes en voulant traverser la Manche en 2020.

 

Et aussi